Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

FRANCE

Attentats de Paris : la cote de popularité de François Hollande en hausse

© Stéphane de Sakutin, AFP | Allocution de François Hollande le 14 novembre 2015, au lendemain des attentats qui ont touché Paris.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/11/2015

La popularité de François Hollande a fait un bond de 10 points (à 32 %) au lendemain des attaques de Paris, selon un sondage Odoxa publié mardi. Cette progression est la même que celle enregistrée après les attentats du mois de janvier.

Diriez-vous que François Hollande est un bon président de la République ? À cette question, 32 % des personnes interrogées répondent par l'affirmative, selon un sondage Odoxa publié mardi 24 novembre. C’est 10 points de plus qu'en octobre.

Les sympathisants de gauche le considèrent à 70 % (+15) comme un bon président, mais 8 % (+4) seulement de ceux de droite partagent cet avis. Près de 67 % des interrogés (- 10) jugent que François Hollande n’est pas un bon président, selon cette enquête réalisée par Internet les 19 et 20 novembre, auprès de 1 000 personnes pour L'Express, la presse régionale et France Inter.

Une hausse post-attentats

La progression de la popularité du chef de l'État, qui survient au lendemain des attaques de Paris, est la même que celle qu'il avait enregistrée en janvier après les attentats contre "Charlie Hebdo" et l'Hyper Casher. Il était alors passé de 21 % à 31 % de réponses positives.

La hausse de la popularité de Manuel Valls est plus limitée, avec 43 % (+7) des personnes interrogées qui le considèrent comme "un bon Premier ministre", contre 56 % (-6) d'un avis contraire. En janvier dernier, le Premier ministre avait progressé de 8 points après les attentats.

Par ailleurs, 68 % des personnes interrogées considèrent que "la classe politique s'est montrée digne et à la hauteur des événements" après les attentats de Paris, contre 31 % d'un avis contraire.

Alain Juppé arrive toujours en tête du classement des personnalités politiques avec 46 % (+7) d'avis favorables, devant Emmanuel Macron 36 % (+7) et Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, qui gagne 12 points à 32 %.

Avec AFP

Première publication : 24/11/2015

  • MOYEN-ORIENT

    Le Charles-de-Gaulle entre en action contre l'EI en Irak et en Syrie

    En savoir plus

  • ATTAQUES À PARIS

    La police diffuse la photo du 3e kamikaze du Stade de France

    En savoir plus

  • ATTAQUES À PARIS

    Attentats de Paris : ce que prévoit l'état d'urgence, adopté par le Parlement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)