Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

Moyen-Orient

Égypte : attaque meurtrière au cocktail Molotov contre une boîte de nuit du Caire

© MOHAMED EL-SHAHED / AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/12/2015

Au moins 16 personnes ont été tuées dans la nuit de jeudi à vendredi dans une attaque au cocktail Molotov contre une boîte de nuit du Caire. Les motifs de l'attaque restent flous dans l'immédiat.

Au moins 16 personnes ont été tuées, vendredi 4 décembre avant l'aube, dans une attaque au cocktail Molotov contre une boîte de nuit du Caire, selon un bilan provisoire fourni à l’AFP par des sources policières.

Un précédent bilan faisait état de douze morts et cinq blessés dans cette attaque, survenue dans le quartier d'Agouza, dans le centre de la capitale égyptienne. Selon les mêmes sources, les assaillants ont pris la fuite et la police a commencé une chasse à l'homme pour les retrouver.

La piste d'une attaque criminelle

L'attaque a provoqué un important incendie dans la boîte de nuit, d'où se dégageait un épais nuage de fumée. Si dans l’immédiat les motifs de l'attaque restes floues, un responsable de la sécurité a dit favoriser la thèse d'un différend entre des employés de la discothèque et un groupe de jeunes, qui serait à l'origine de l'attaque.

Une autre version des faits, relayée par les médias locaux, penche vers un acte de vengeance d'un employé qui avait été licencié par l'établissement.

"Même s’il y a encore des éléments à éclaircir, à ce stade, c’est une attaque criminelle qui est privilégiée par les autorités égyptiennes, et non pas une attaque terroriste", indique Assia Shihab, correspondante de France 24 au Caire.

Depuis le renversement du président Mohamed Morsi par l'armée en juillet 2013, l'Égypte est touchée par des violences de groupes extrémistes ciblant habituellement les forces de sécurité et des bâtiments administratifs.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 04/12/2015

  • TOURISME

    L’agence de l'ONU pour le tourisme appelle à ne pas délaisser l'Afrique du Nord

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    L'armée égyptienne tue "par erreur" des touristes mexicains, pris pour des jihadistes

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Mariam Malak, une lycéenne icône de la lutte contre la corruption en Égypte

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)