Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cyril Hanouna à nouveau dans le viseur du CSA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Naomi Campbell sur la Croisette, pour la bonne cause

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mise à mort du cerf sacré" : Cannes plonge dans le drame

En savoir plus

FOCUS

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce et ses créanciers proches d'un accord

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Législatives : la campagne commence"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Vincent Lindon vers un 2nd prix d'interprétation ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Jeremy Renner, un homme d'action sur la Croisette

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 8h45.

Dernière modification : 04/12/2015

"Les barrages au Brésil vont émettre un gaz encore plus dangereux que le carbone"

© Capture d'écran France 24

Dans un entretien accordé à France 24, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, annonce le lancement d’une alliance des peuples indigènes du monde entier pour défendre leur mode de vie.

Alors que se tient la COP21 à Paris, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, fustige les énergies prétendues vertes, comme les barrages ou les agrocarburants qui dévastent les forêts. Et de rappeler, sur le plateau de France 24, que l’Amazonie est toujours menacée de disparition. 

La figure emblématique du combat des Indiens d'Amazonie pour la préservation de leur forêt dénonce les mensonges de Lula et de Dilma Rousseff qui prétendent défendre les opprimés mais servent les puissants. Raoni Metuktire lance aussi un appel en faveur de la création du crime d’"écocide", qui ferait porter une responsabilité pénale à ceux qui détruisent la nature et qui sont pour le moment seulement passibles de sanctions financières.

Par Marc PERELMAN

Nos invités

RAONI METUKTIRE

CHEF SUPRÊME DU PEUPLE KAYAPO EN AMAZONIE BRÉSILIENNE

KANATO YAWALAPITI

Représentant des peuples indigènes du Haut-Xingu (Brésil)

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/05/2017 Emmanuel Macron

Cécile Alduy : "Le registre de Macron est celui de l'optimisme"

Cécile Alduy, professeure de civilisation française à l'Université Stanford en Californie et chercheuse associée au Centre d'Études de la Vie politique française, revient sur les...

En savoir plus

13/05/2017 Congo-Brazzaville

Denis Sassou-Nguesso : "Il n'y pas de crise politique dans la région du Pool"

Lors d'un entretien accordé jeudi à France 24, le président du Congo-Brazzaville, Denis Sassou-Nguesso, est revenu sur sa réélection contestée en mars 2016, sur la situation en...

En savoir plus

11/05/2017 Amériques

Trump, Macron : l'ambassadeur Gérard Araud se confie à France 24

Lors d'un entretien accordé à France 24 jeudi 11 mai, l'ambassadeur de France aux États-Unis depuis bientôt trois ans, Gérard Araud, est revenu sur la présidentielle française et...

En savoir plus

29/04/2017 Union européenne

Jan-Werner Müller : "L’alliance des populistes européens n’a aucune cohérence"

Qu'est-ce que le "populisme"? Dans les conversations politiques, qui vont bon train en ce moment, le terme est souvent employé à tort. On l'assimile souvent à la démagogie, alors...

En savoir plus

22/04/2017 guerre

Centrafrique : le regard du photojournaliste William Daniels

Un président de la République française l’a un jour qualifié de "chevalier". C'était en 2011, après qu'il eut arraché sa consœur blessée, Edith Bouvier, à l'enfer de Baba Amr,...

En savoir plus