Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité du jour : Félix Tshisekedi, secrétaire général adjoint de l'UDPS.

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Paris transformé en parc olympique géant

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

geurre en syrie, mossoul, relations russo-américaines Partie 2

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

remaniement ministeriel, brexit, conseil de l'Europe Partie 1

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Gouvernement Philippe II : les technocrates aux manettes ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron, l'Européen

En savoir plus

TECH 24

Passe ton code d'abord !

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Année France-Colombie : le pays andin à l’honneur dans l’Hexagone

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 8h45.

Dernière modification : 04/12/2015

"Les barrages au Brésil vont émettre un gaz encore plus dangereux que le carbone"

© Capture d'écran France 24

Dans un entretien accordé à France 24, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, annonce le lancement d’une alliance des peuples indigènes du monde entier pour défendre leur mode de vie.

Alors que se tient la COP21 à Paris, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, fustige les énergies prétendues vertes, comme les barrages ou les agrocarburants qui dévastent les forêts. Et de rappeler, sur le plateau de France 24, que l’Amazonie est toujours menacée de disparition. 

La figure emblématique du combat des Indiens d'Amazonie pour la préservation de leur forêt dénonce les mensonges de Lula et de Dilma Rousseff qui prétendent défendre les opprimés mais servent les puissants. Raoni Metuktire lance aussi un appel en faveur de la création du crime d’"écocide", qui ferait porter une responsabilité pénale à ceux qui détruisent la nature et qui sont pour le moment seulement passibles de sanctions financières.

Par Marc PERELMAN

Nos invités

RAONI METUKTIRE

CHEF SUPRÊME DU PEUPLE KAYAPO EN AMAZONIE BRÉSILIENNE

KANATO YAWALAPITI

Représentant des peuples indigènes du Haut-Xingu (Brésil)

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/06/2017 Colombie

Pour le président Santos, le désarmement des Farc est un "jour historique"

Interviewé par Marc Perelman, le président colombien, actuellement en visite officielle en France dans le cadre de l’Année France-Colombie, s’exprime notamment sur les accords de...

En savoir plus

22/06/2017 Qatar

"Les Émirats sont mal placés pour juger le Qatar en matière de terrorisme"

En pleine crise diplomatique entre Doha et Riyad, le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed ben Abdulrahman ben Jassim Al-Thani, a accordé un entretien exclusif à...

En savoir plus

21/06/2017 Irak

Kurdistan irakien : le référendum d'indépendance, "une décision irréversible"

Dans une interview exclusive accordée à France 24, le président du gouvernement régional du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, a affirmé que le référendum sur...

En savoir plus

17/06/2017 Donald Trump

Antony Blinken : "Poutine a tenté de délégitimiser nos institutions"

Antony Blinken, ancien vice-Secrétaire d'État américain, revient sur la supposée ingérence russe dans la présidentielle américaine, sur les premiers pas de Donald Trump, ainsi...

En savoir plus

10/06/2017 Économie mondiale

Edmund Phelps : "Pour avoir de la croissance, il faut de la créativité"

Edmund Phelps, prix Nobel d’économie 2006, et auteur de "La prospérité de masse" (Éd. Odile Jacob), est notre invité. Selon lui, la créativité revêt une double importance : non...

En savoir plus