Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 04/12/2015

"Les barrages au Brésil vont émettre un gaz encore plus dangereux que le carbone"

© Capture d'écran France 24

Dans un entretien accordé à France 24, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, annonce le lancement d’une alliance des peuples indigènes du monde entier pour défendre leur mode de vie.

Alors que se tient la COP21 à Paris, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, fustige les énergies prétendues vertes, comme les barrages ou les agrocarburants qui dévastent les forêts. Et de rappeler, sur le plateau de France 24, que l’Amazonie est toujours menacée de disparition. 

La figure emblématique du combat des Indiens d'Amazonie pour la préservation de leur forêt dénonce les mensonges de Lula et de Dilma Rousseff qui prétendent défendre les opprimés mais servent les puissants. Raoni Metuktire lance aussi un appel en faveur de la création du crime d’"écocide", qui ferait porter une responsabilité pénale à ceux qui détruisent la nature et qui sont pour le moment seulement passibles de sanctions financières.

Par Marc PERELMAN

Nos invités

RAONI METUKTIRE

CHEF SUPRÊME DU PEUPLE KAYAPO EN AMAZONIE BRÉSILIENNE

KANATO YAWALAPITI

Représentant des peuples indigènes du Haut-Xingu (Brésil)

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/07/2018 Afrique

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

À 46 ans, il est certainement, depuis une vingtaine d'années, l'un des principaux acteurs de la vie politique tourmentée de la Côte d'Ivoire. Tour à tour chef des rebelles des...

En savoir plus

19/07/2018 Marc PERELMAN

Bianca Jagger : "Ortega a trahi la révolution sandiniste du Nicaragua"

Le Nicaragua fait face à l'une des plus graves crises depuis la révolution de 1979 dont le pays commémore le 39e anniversaire. Dans un entretien accordé à France 24, Bianca...

En savoir plus

18/07/2018 James ANDRE

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

À l'occasion de la publication mercredi du rapport annuel de l'Onusida, le directeur de l'agence, Michel Sidibé, revient pour France 24 sur le recul de l'épidémie de VIH, les...

En savoir plus

12/07/2018 EUROPE

Porochenko : "La position officielle des États-Unis est que la Crimée est ukrainienne"

Dans un entretien réalisé par France 24 lors du sommet de l'Otan, le président ukrainien se déclare certain qu'il n'y aura pas de négociations sur la Crimée entre les présidents...

En savoir plus

09/07/2018 Marc PERELMAN

Président du CICR : "Les accords de rapatriement des Rohingya sont illusoires"

Président du Comité international de la Croix-Rouge, Peter Maurer s’est exprimé depuis Genève pour France 24 sur la situation des Rohingya. De retour de Birmanie et du...

En savoir plus