Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 04/12/2015

"Les barrages au Brésil vont émettre un gaz encore plus dangereux que le carbone"

© Capture d'écran France 24

Dans un entretien accordé à France 24, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, annonce le lancement d’une alliance des peuples indigènes du monde entier pour défendre leur mode de vie.

Alors que se tient la COP21 à Paris, Raoni Metuktire, le chef traditionnel des Kayapos d’Amazonie, fustige les énergies prétendues vertes, comme les barrages ou les agrocarburants qui dévastent les forêts. Et de rappeler, sur le plateau de France 24, que l’Amazonie est toujours menacée de disparition. 

La figure emblématique du combat des Indiens d'Amazonie pour la préservation de leur forêt dénonce les mensonges de Lula et de Dilma Rousseff qui prétendent défendre les opprimés mais servent les puissants. Raoni Metuktire lance aussi un appel en faveur de la création du crime d’"écocide", qui ferait porter une responsabilité pénale à ceux qui détruisent la nature et qui sont pour le moment seulement passibles de sanctions financières.

Par Marc PERELMAN

Nos invités

RAONI METUKTIRE

CHEF SUPRÊME DU PEUPLE KAYAPO EN AMAZONIE BRÉSILIENNE

KANATO YAWALAPITI

Représentant des peuples indigènes du Haut-Xingu (Brésil)

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/03/2017 Technologie

Thomas Friedman : "Le problème de Donald Trump, c'est qu'il n'est pas très malin"

Notre invité, Thomas Friedman, est éditorialiste en chef au New York Times et triple lauréat du prix Pulitzer. Auteur de plusieurs best-sellers, il vient de signer "Merci d’être...

En savoir plus

20/03/2017 Académie française

Quand la langue française envahissait l'anglais

À l’occasion de la semaine de la Francophonie, du 20 au 24 mars 2017, notre invité Anthony Lacoudre, auteur de « L’incroyable histoire des mots français en anglais », expose...

En savoir plus

16/03/2017 Chypre

Nicos Anastasiades : "Les Chypriotes ont besoin de garanties pour se sentir en sécurité"

Le président de la République de Chypre, Nicos Anastasiades, souligne l’importance d’un "vote fort" de l’ONU sur les négociations de réunification du pays qui ont repris il y a...

En savoir plus

16/03/2017 Gambie

Le chef d'État gambien, Adama Barrow : "Je ne suis pas un président accidentel"

À l'occasion de sa première visite hors du continent africain, Adama Barrow était notre invité pour un entretien exclusif. Le nouveau président de la Gambie s'est dit confiant...

En savoir plus

11/03/2017 Journalisme

Claude Angeli : "Nous vivons sous le règne d’une monarchie républicaine"

Claude Angeli, chroniqueur et ancien rédacteur en chef au Canard enchaîné, et Pierre-Edouard Deldique, journaliste à Radio France Internationale, sont nos invités, à l’occasion...

En savoir plus