Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme à six jours de la présidentielle

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

FRANCE

Régionales 2015 : ce qu'il faut retenir du premier tour

© Romain Lafabregue, AFP | DEux militantes FN consultent les résultats du premier des élections réagionales le 6 décembre 2015 à Lyon.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/12/2015

Le premier tour des élections régionales 2015 a été marqué dimanche par un score historique du FN qui remporterait six régions. Nicolas Sarkozy a annoncé qu'il n'y aurait ni fusion, ni retrait des listes Les Républicains.

  • Score historique pour le Front national qui arrive en tête de six régions, dont Nord-Pas-de-Calais-Picardie, où Marine Le Pen, la présidente du parti obtient 40,64 % des voix. Sa nièce, Marion Maréchal-Le Pen récolte quant à elle 40,55 % des voix en Provence-Alpes-Côte d’Azur.
     
  • L’abstention a elle aussi été très élevée. Selon cinq instituts de sondage, elle est estimée entre 49 % et 49,8 % sur l'ensemble de la journée du premier tour des élections régionales.
     
  • Nicolas Sarkozy, le président des Républicains, a été le premier chef de parti à s’exprimer après l’annonce des premières estimations. Il a appelé les électeurs à ne pas croire que le FN apporterait une solution à leur exaspération. L’ancien chef de l’État a par ailleurs annoncé qu’il n’y aurait ni fusion ni retrait des listes Les Républicains.
     
  • Marine Le Pen a appelé depuis Hénin-Beaumont, où elle avait voté plus tôt dans la journée de dimanche, "tous les électeurs qui se sentent avant tout patriotes à tourner le dos à cette classe politique qui les trompe, et à nous rejoindre dès dimanche prochain par leur vote".
     
  • Face aux scores du FN, le premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a dénoncé dimanche soir une abstention qui resterait "le premier parti de France". Le député de Paris a également déclaré que "dans les régions, à risque FN, où la gauche ne devance pas la droite, le PS décide de faire barrage républicain". Le Bureau national du PS a décidé que les candidats PS en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, PACA et Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne devront se retirer pour faire barrage au FN. 
     
  • Au centre, François Bayrou, président du MoDem, et Jean-Christophe Lagarde, président de l’UDI, ont tous deux appelé au retrait des listes arrivées en troisième position.
  • Les résultats provisoires du premier tour région par région

Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine
Florian Philippot (FN ) 36,06 %
Philippe Richert (LR-UDI) 25,83 %
Jean-Pierre Masseret (PS-PRG) 16,11 %

Aquitaine-Limousin-Poitou-Charente
Alain Rousset (PS-PRG) 30,39 %
Virginie Calmels (LR-UDI) 27,19 %
Jacques Colombier (FN) 23,23 %

Auvergne-Rhônes-Alpes
Laurent Wauquiez (LR-UDI) 31,73 %
Christophe Boudot (FN) 25,52 %
Jean-Jack Queyranne (PS-PRG) 23,93 %

Bourgogne-Franche-Comté
Sophie Montel (FN) 31,48 %
François Sauvadet (LR-UDI) 24 %
Marie – Guite Dufay (PS-PRG) 22,99 %

Bretagne
Jean-Yves Le Drian ( PS) 34,92 %
Marc Le Fur (LR-UDI) 23,46 %
Gilles Pennelle (FN) 18,17 %

Centre-Val-de-Loire
Philippe Loiseau (FN) 30,49 %
Philippe Vigier (LR-UDI) 26,25 %
François Bonneau (PS-PRG) 24,31 %

Corse
Paul Giacobbi (divers gauche) 18,42 %
Gilles Simeoni (liste régionaliste de gauche) 17,62 %
José Rossi (LR) 13,17 %

La Réunion
Didier Robert (LR-UDI) 40,36 %
Huguette Bello (PS-PRG) 23,80 %
Thierry Robert (MDM) 20,32 %

Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées
Louis Aliot (FN) 31,83 %
Carole Delga (PS-PRG) 24,41 %
Dominique Reynié (LR-UDI) 18,84 %

Nord-Pas-de-Calais-Picardie
Marine Le Pen (FN) 40,64 %
Xavier Bertrand (LR-UDI) 24,96%
Pierre de Saintignon (PS-PRG) 18,12 %

Normandie
Hervé Morin (LR-UDI-MoDem) 27,91 %
Nicolas Bay (FN) 27,71 %
Nicolas Mayer-Rissognol (PS-PRG) 23,52 %

Pays de la Loire
Bruno Retailleau (LR-UDI) 33,49 %
Christophe Claergeau (PS-PRG) 25,75 %
Pascal Gannat (FN) 21,35 %

Provence-Alpes-Côte d’Azur
Marion Maréchal-Le Pen (FN) 40,55 %
Christian Estrosi (LR-UDI) 26,48 %
Christophe Castaner (PS-PRG) 16,59 %

Ile-de-France
Valérie Pécresse (LR-UDI) 30,51 %
Claude Bartolone (PS-PRG) 25,19 %
Wallerand de Saint-Just (FN) 18,41 %
 

Première publication : 06/12/2015

  • FRANCE

    Élections régionales : les Français aux urnes trois semaines après les attentats de Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    Régionales : pourquoi Nicolas Sarkozy refuse tout front républicain contre le FN

    En savoir plus

  • FRANCE

    Élections régionales : des responsables économiques et culturels donnent de la voix contre le FN

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)