Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

EUROPE

Urbi et Orbi : le pape François fustige les "atroces actions terroristes"

© Alberto Pizzoli, AFP | Le pape François a célébré la traditionnelle messe de Noël "Urbi et Orbi" au Vatican le vendredi 25 décembre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/12/2015

La traditionnelle messe du jour de Noël "Urbi et Orbi" a été marquée par l'actualité. Le pape François a notamment apporté son soutien aux efforts de l'ONU pour mettre fin aux conflits en Syrie et en Libye, et a dénoncé les "atrocités terroristes".

Migrants, terrorisme, conflit au Proche-Orient... L'actualité a occupé une grande place lors de la traditionnelle messe du jour de Noël "Urbi et Orbi" ("à la ville et au monde" en latin), vendredi 25 décembre, à la basilique Saint-Pierre au Vatican.

Le pape François a notamment rappelé sa ferme position contre "les atroces actions terroristes sous les cieux d'Égypte, à Beyrouth, Paris, Bamako et Tunis", et déploré que le terrorisme "n'épargne pas non plus le patrimoine historique et culturel de peuples entiers". Le souverain pontife a aussi demandé "le soutien de tous" dans la lutte contre le terrorisme et salué les récents efforts engagés sous l'égide de l'ONU pour mettre fin à toute urgence aux conflits en Syrie et en Libye pour "faire taire le vacarme des armes".

"Que Dieu récompense ceux qui viennent en aide aux migrants"

Deuxième thème abordés par le pape : la crise des migrants. Le pape François a demandé "à Dieu de "récompenser" ceux qui leur venaient en aide. "Je transmets d'abondantes bénédictions pour tous ceux, qui, simples particuliers et États, s'emploient avec générosité à secourir et accueillir les nombreux migrants et réfugiés [...], les aidant à s'intégrer" a d’abord expliqué le pape François.

Odon Vallet, spécialiste des religions, analyse l'année 2015 du pape François

Enfin, le dernier élément du discours du pape était axé sur le conflit en Cisjordanie. "Qu'Israéliens et Palestiniens puissent reprendre un dialogue direct et arriver à une entente qui permette aux deux peuples de vivre en harmonie, dépassant un conflit qui les a longuement opposés, avec de graves répercussions sur toute la région", a exhorté le pontife argentin.

Des affrontements ont récemment perturbé les fêtes de fin d’année dans la région. Jeudi, avant la messe de minuit dans l'église de la Nativité à Bethléem, la journée avait été marquée par trois nouvelles attaques contre des juifs, dont les assaillants palestiniens ont été abattus par les forces de l'ordre.

Le même jour, un Palestinien avait également été tué dans des heurts avec des soldats israéliens qui étaient entrés dans un camp de réfugiés pour procéder à des arrestations, ont annoncé des responsables locaux.

En trois mois, la vague de violence en Israël et dans les Territoires palestiniens ont coûté la vie à au moins 129 Palestiniens et 19 Israéliens selon l’AFP.

Avec AFP.

Première publication : 25/12/2015

  • MESSE DE NOËL

    Le pape exhorte les chrétiens d'Orient à la "douceur" face aux violences

    En savoir plus

  • CISJORDANIE

    Vidéo : à Bethléem, les violences affectent le tourisme de Noël

    En savoir plus

  • FRANCE

    Fêtes de Noël : à Paris, les clients des grands magasins manquent à l'appel

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)