Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Viva Tech : Paris se rêve en capitale de l'innovation

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Salia Sanou chorégraphie son désir d'horizons

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La Camargue dans le sillage de ses gardiens

En savoir plus

FOCUS

À Taïwan, la démocratie se conjugue au féminin

En savoir plus

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mark Carney vole au secours de l'économie britannique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Du "Brexit" au "Borexit"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les Français disent oui à l'Europe"

En savoir plus

Asie - pacifique

Des hommes armés attaquent un consulat indien dans le nord de l’Afghanistan

© Noor Mohammad, AFP | Un soldat de l'armée nationale afghane lors de combats avec les Taliban le 22 décembre 2015 dans la province d'Helmand.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/01/2016

Des hommes armés ont attaqué dimanche le consulat indien de Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan. La présence indienne en Afghanistan a régulièrement été visée par des attaques des insurgés.

Le consulat indien de la ville de Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan, a été attaqué dimanche 3 janvier par des hommes armés. Selon Vikas Swarup, un porte-parole du ministère indien des Affaires étrangères, aucune victime indienne n'aurait été signalée dans l'immédiat.

Les assaillants ont tenté de pénétrer à l'intérieur de la représentation diplomatique et deux explosions et des tirs ont été entendus, a précisé le porte-parole du gouverneur provincial.

Les assaillants s'étaient dissimulés dans une résidence proche du consulat avant de frapper à la faveur de la nuit. Ils ont tenté en vain de pénétrer dans les locaux consulaires, a indiqué Muneer Ahmad Farhad, porte-parole du gouverneur de la province de Balkh, dont Mazar-i-Sharif est le chef-lieu.

Mazar-i-Sharif, grande ville du nord afghan située à une heure de voiture de l'Ouzbékistan, est d'ordinaire relativement stable et n'a pratiquement pas été touchée par l'extension de l'insurrection des rebelles talibans à l'ensemble de l'Afghanistan ces derniers mois.

Allié régional de l’Afghanistan

La présence indienne en Afghanistan a régulièrement été visée par des attaques des insurgés. En juillet 2008, un spectaculaire attentat-suicide à la voiture piégée contre son ambassade à Kaboul avait ainsi fait 60 morts. Plus récemment, en août 2013, neuf civils, dont sept enfants, ont été tués dans un attentat contre le consulat indien de Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan.

L'attaque de dimanche soir est concomitante d'une autre offensive, lancée celle-là par un commando islamiste présumé contre une base stratégique de Pathankot, dans l'État indien du Pendjab. Elle intervient une dizaine de jours après la visite en Afghanistan du Premier ministre indien Narendra Modi.

L'Inde tente de se positionner comme l'allié régional de l'Afghanistan aux dépens de son rival pakistanais, que le président afghan Ashraf Ghani a accusé d'entretenir la rébellion des talibans.

Mais M. Modi a tendu la main au Pakistan en effectuant une visite surprise à Lahore pour y rencontrer son homologue pakistanais Nawaz Sharif le jour de Noël, premier déplacement d'un chef de gouvernement indien au Pakistan en plus de dix ans.

Le Pakistan a accueilli sur son sol les premiers pourparlers directs entre Kaboul et les talibans l'été dernier. Un deuxième round devait avoir lieu dans la foulée, mais a été reporté sine die après l'annonce de la mort du mollah Omar, le fondateur du mouvement taliban.

Le 11 janvier, une réunion quadripartite entre la Chine, les États-Unis, l'Afghanistan et le Pakistan doit avoir lieu à Islamabad pour dresser une feuille de route destinée à raviver ces pourparlers de paix.

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 03/01/2016

  • INDE

    Une base militaire indienne attaquée par un groupe armé près du Pakistan

    En savoir plus

  • SÉISME

    Pakistan et Afghanistan : les secours progressent difficilement après le séisme

    En savoir plus

  • INDE

    Inde : au Gujarat, la révolte de la caste aisée des Patel contre les Intouchables

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)