Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Le système carcéral américain à l’heure de la réforme

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libreville retient son souffle dans l'attente des résultats de la présidentielle

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement (partie 2)

En savoir plus

Economie

Scandale Volkswagen : les États-Unis poursuivent le constructeur allemand

© Patrick Stollarz / AFP | Le constructeur allemand risque une amende de vingt milliards de dollars.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/01/2016

Le département américain de la Justice a déposé une plainte au civil contre Volkswagen pour avoir enfreint les lois relatives à la pollution de l'air. Le constructeur allemand risque une amende de plusieurs milliards de dollars.

Volkswagen pourrait se voir infliger une amende de 20 milliards de dollars
aux États-Unis. Le département américain de la Justice a déposé une plainte au civil, lundi 4 janvier, concernant la manipulation par le constructeur allemand des émissions polluantes de ses véhicules. "Les États-Unis épuiseront tous les recours appropriés contre Volkswagen pour obtenir réparation des infractions sur les lois relatives à la pollution de l'air dans notre pays", a déclaré John Cruden, responsable des services de l'environnement et des ressources naturelles au sein du département de la Justice.

>> À lire sur France 24 : "
Volkswagen a-t-il les moyens de payer ?"

Le constructeur allemand est soupçonné d'infraction à la législation sur la pollution de l'air (Clean Air Act) pour avoir installé des logiciels de manipulation sur 600 000 véhicules afin de déjouer les contrôles effectués par les autorités.

Le département américain de la Justice se réserve la possibilité d'ouvrir aussi une procédure au pénal contre Volkswagen, a dit un responsable du ministère.

Avec Reuters

Première publication : 04/01/2016

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Scandale Volkswagen : des "incohérences" sur 800 000 véhicules supplémentaires

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Les États-Unis accusent Volkswagen d'avoir équipé des véhicules Porsche du logiciel fraudeur

    En savoir plus

  • INDUSTRIE AUTOMOBILE

    Volkswagen n’en a pas fini avec les révélations sur les fraudes aux tests anti-polluants

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)