Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Afrique

Plusieurs dizaines de morts dans un attentat contre une école de police en Libye

© France 24 | L'attentat a frappé un centre de formation de police, dans l'ouest de la Libye.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/01/2016

Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées et blessées dans un attentat perpétré jeudi contre un centre de formation de la police à Zliten, en Libye, à 160 km à l'est de Tripoli. L'attaque n'a pas encore été revendiquée.

Un véhicule piégé a explosé jeudi 7 janvier contre un centre de formation de la police à Zliten, dans l'ouest de la Libye, selon deux agences de presse libyennes. Plusieurs dizaines de personnes ont été tuées ou blessées, ont ajouté ces mêmes sources dont les bilans divergent, pour l'heure, très largement.

Selon l'agence de presse Lana relevant du gouvernement reconnu par la communauté internationale, l'attentat a été commis par un kamikaze et a tué au moins 15 personnes et blessé une trentaine d'autres. Mais l'agence rivale, fidèle au gouvernement parallèle qui contrôle Zliten, a fait état de 50 morts et 127 blessés, en citant le docteur Abdel Mottaleb Ben Halim de l'hôpital de Zliten. L'agence a ajouté que l'attentat avait été commis à l'aide d'un camion piégé.

Le maire de la ville, Miftah Lahmadi, a précisé que le camion avait explosé alors que des centaines de jeunes recrues étaient rassemblées. Selon la presse libyenne, la détonation a été entendue jusqu'à Misrata, à une soixantaine de kilomètres de distance.

"Tous les Libyens doivent s'unir pour combattre le terrorisme"

Un appel au don de sang a été lancé dans la région après cet attentat qui s'est produit dans le quartier de Soug al-Talata, dans le centre-ville, et qui était bondé au moment de l'attaque.

Sur Twitter, l'émissaire spécial de l'ONU pour la Libye, Martin Kobler, a "condamné un attentat suicide" et appelé "tous les Libyens à s'unir de manière urgente pour combattre le terrorisme".

La Libye, livrée aux milices, est en proie au chaos où deux autorités rivales - l'une basée dans l'Est et reconnue par la communauté internationale et l'autre siégeant dans la capitale Tripoli - se disputent le pouvoir. Profitant du chaos, l'organisation de l'État islamique s'est implantée dans le pays où elle a revendiqué plusieurs attentats sanglants. Pour le moment, l'attaque n'a pas été revendiquée.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 07/01/2016

  • LIBYE

    L’EI s’est emparé de la ville stratégique de Ben Jawad

    En savoir plus

  • LIBYE

    L'accord sur un gouvernement d'union en Libye entériné par le Conseil de sécurité de l'ONU

    En savoir plus

  • LIBYE

    Les factions libyennes rivales signent un accord de paix contesté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)