Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Amériques

Le baron de la drogue Joaquin "El Chapo" Guzman arrêté au Mexique

© ALFREDO ESTRELLA, AFP | Le baron mexicain de la drogue a été arrêté vendredi après six mois de cavale.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/01/2016

Les autorités mexicaines ont annoncé vendredi l’arrestation de Joaquin Guzman, surnommé "El Chapo", le plus important narcotrafiquant mexicain, qui s’était évadé de façon rocambolesque d’une prison de haute sécurité le 11 juillet dernier.

"El Chapo" de nouveau sous les barreaux. Le narcotrafiquant en fuite Joaquin Guzman a été arrêté vendredi 8 janvier, six mois après son évasion spectaculaire via un tunnel d'une prison de haute sécurité, a annoncé le président mexicain Enrique Pena Nieto, dont la popularité avait largement pâti de la cavale du baron de la drogue.

"Mission accomplie : nous l'avons eu. Je veux informer les Mexicains que Joaquin Guzman Loera a été arrêté", a écrit Enrique Pena Nieto sur son compte Twitter.

"Guzman Loera va retourner à nouveau à [la prison] d'Altiplano", a indiqué samedi 9 janvier, la procureure générale mexicaine Arely Gomez lors d'une conférence de presse sur le tarmac de l'aéroport de Mexico, avant que Guzman ne monte à bord d'un hélicoptère de l'armée, devant les caméras. 

Une évasion rocambolesque

L'Agence américaine antidrogue (DEA) s'est dite "extrêmement satisfaite" de cette arrestation et a adressé ses félicitations aux autorités mexicaines. L'annonce de son arrestation intervient peu après que la Marine mexicaine a annoncé avoir tué cinq suspects lors d'une fusillade vendredi dans la ville de Los Mochis, dans l'État de Sinaloa qui est le fief de "El Chapo". La Marine n'a toutefois pas indiqué si cet accrochage était lié à la traque du narcotrafiquant.

Joaquin "El Chapo" Guzman, 58 ans, s'était évadé de la prison de haute sécurité d'Altiplano, près de Mexico, en empruntant un tunnel de 1,5 km sur une moto fixée sur des rails et qui débouchait sur une maison en construction. Une récompense de 3,8 millions de dollars avait été offerte pour toute information permettant sa capture.

Le baron mexicain de la drogue avait été blessé à la jambe et au visage lors d'une opération des autorités mexicaines qui avaient essayé de le capturer en octobre dans l'État de Sinaloa, selon les autorités. "El Chapo" avait réussi à prendre la fuite.

L’homme le plus riche de la planète

Passant pour le trafiquant de drogue le plus recherché du monde, Joaquin "El Chapo" Guzman, avait été un simple paysan qui cultivait de la marijuana avant de devenir l'un des hommes les plus riches de la planète.

Arrêté au Guatemala en 1993, il avait été envoyé à la prison mexicaine de haute sécurité de Puente Grande, dans l'État de Jalisco, d'où il s'était évadé de manière rocambolesque, caché dans un panier de linge sale en 2001. Il avait alors repris la tête du cartel de Sinaloa, en faisant, en quelques années, l'organisation criminelle la plus puissante du Mexique et n'hésitait pas à éliminer ses rivaux.

Guzman avait été arrêté en février 2014 à Mazatlan, après 13 ans de cavale. Son évasion en juillet dernier avait constitué un sérieux camouflet pour le président Enrique Pena Nieto, qui avait obtenu des succès notables dans la lutte contre les cartels de la drogue au début de son mandat.

Avec AFP

Première publication : 08/01/2016

  • MEXIQUE

    Le baron de la drogue "El Chapo" blessé en fuyant les autorités

    En savoir plus

  • Mexique

    Le Mexique face aux interrogations soulevées par l'évasion d’"El Chapo"

    En savoir plus

  • MEXIQUE

    Le gouvernement mexicain diffuse une vidéo de l'évasion du baron de la drogue "El Chapo"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)