Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : Colombie, les derniers jours des Farc

En savoir plus

FRANCE

Le couturier André Courrèges est mort à 92 ans

© André Courrèges, le 1er mars 1987, dans son atelier, à Paris.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/01/2016

Le couturier André Courrèges est décédé vendredi à son domicile de Neuilly, en région parisienne, à l'âge de 92 ans. L'homme, qui a révolutionné la mode dans les années 60, luttait depuis plus de 30 ans contre la maladie de Parkinson.

La maison de haute couture Courrèges a annoncé vendredi 8 janvier la mort d’André Courrèges, symbole de la révolution vestimentaire des années 1960. Le couturier s’est éteint à l’âge de 92 ans à son domicile de Neuilly-sur-Seine, près de Paris.

André Courrèges, qui avait cessé ses activités professionnelles dans les années 1990, "s'est éteint après un long combat de plus de 30 ans contre la maladie de Parkinson", indique la maison dans un communiqué.

L'Élysée a rendu hommage à un "créateur révolutionnaire, usant de formes géométriques et de matières nouvelles". Et le communiqué présidentiel de poursuivre, "Courrèges, c’était un style et une époque. [...] Il a marqué de son empreinte la haute couture française."

Ses obsèques se tiendront lundi à 16H00 dans une église de Pau (Pyrénées-Atlantiques), sa ville natale, a annoncé à l'AFP sa nièce Perrine Durandeau, ajoutant qu'il était décédé pendant son sommeil.

Jean-Charles de Castelbajac, qui avait réalisé deux collections en collaboration avec André Courrèges en 1993, a salué "un visionnaire".

"C'est quelqu'un qui arrive dans une époque chargée de falbalas, de choses qui ne sont pas essentielles, et lui va vers une dimension tout à fait en phase avec l'architecture et le design", a déclaré le créateur à l'AFP. "Ce qu'on retiendra, c'est qu'il n'a jamais copié personne, et puis cette gentillesse et cette attention à l'égard des autres", a-t-il poursuivi.
 

Avec AFP

Première publication : 08/01/2016

  • MODE

    Oscar de la Renta, le célèbre styliste des Premières dames, est mort

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jean-Louis Scherrer, figure emblématique de la haute couture, est décédé

    En savoir plus

  • FASHION WEEK

    Il était une fois… Jean-Charles de Castelbajac

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)