Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Surpopulation, discrimination… Les prisons américaines à l’heure de la réforme

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Des polémiques françaises : Valls chante Marianne aux seins nus, Macron quitte Bercy

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'attente des résultats de la présidentielle se prolonge dans l'appréhension à Libreville

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

La campagne électorale menace-t-elle la reprise ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'écrivain Yasmina Khadra, amoureux de Cuba

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Dilma Roussef : discours émouvant, mais sans plus

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Présidentielle 2017 : "des patrons sans illusion"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dissimulation fiscale : Apple pourrait écoper d’une amende record

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Jean-Pierre Chevènement embourbé dans les gaffes

En savoir plus

Afrique

Égypte : un policier et un militaire tués dans une attaque revendiquée par l'EI

© Archives, AFP | Un policier des forces spéciales et un soldat égyptien au Caire.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/01/2016

Un colonel de la police et un conscrit ont été tués, samedi, au Caire, lors d'une attaque aussitôt revendiquée par l'organisation État islamique.

L’Égypte a été la cible d'une nouvelle attaque terroriste. Samedi 9 janvier, un policier et un conscrit égyptiens ont été abattus par des hommes armés dans le secteur de Gizeh, à la périphérie du Caire, rapporte l'agence de presse publique. L'organisation État islamique a revendiqué cette attaque dans une déclaration postée sur l'application de messagerie Telegram.

"Immédiatement après l'incident, plusieurs barrages mobiles et fixes ont été mis en place [...] afin de localiser et d'arrêter les agresseurs", dit-elle, citant une source proche des services de sécurité.

Deux attaques sur trois revendiquées par l’EI

L’attaque perpétrée la veille dans un hôtel d'Hourghada, sur le bord de la mer Rouge, n’a, elle, pas été revendiquée. Les trois touristes blessés lors de l’assaut se trouvaient samedi dans un état stable. Un témoin est, par ailleurs, revenu sur les circonstances de l’attaque racontant notamment comment les assaillants ont surgi dans l'hôtel et commencé à poignarder les clients.

La police a tué l'un des deux attaquants, un étudiant égyptien d'une vingtaine d'années, et blessé grièvement le second, a indiqué le ministère de l'Intérieur en précisant qu'ils étaient munis d'une "arme sonore". Selon le ministère de l'Intérieur, l'un des agresseurs était un étudiant de Gizeh.

Jeudi, des hommes armés circulant en moto ont également ouvert le feu sur des touristes devant un hôtel de l'avenue Al Haram menant aux pyramides de Gizeh, au sud-ouest du Caire. L'attaque, qui n'a pas fait de victimes, a également été revendiquée par l’EI.

Toutes ces attaques portées en deux jours en Égypte risquent de porter un nouveau coup dur au tourisme. Le ministre du Tourisme, Hicham Zazou, qui s'est rendu sur place a affirmé que les assaillants avaient agi seuls et que l'enquête se poursuivait.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 09/01/2016

  • ÉGYPTE

    Attaque contre un hôtel en Égypte, trois touristes européens blessés

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Fusillade contre un car de touristes devant un hôtel du Caire

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Tourisme : quand la campagne #ThisIsEgypt se retourne contre le gouvernement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)