Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

En savoir plus

Amériques

Vidéo : un homme se réclamant de l'EI tire sur un policier à Philadelphie

© Capture d'écran France 24 | Edward Archer tire sur le policier assis dans sa voiture, dans le nuit de jeudi à vendredi, à Philadelphie.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/01/2016

Un homme se réclamant de l'EI a tiré à 11 reprises sur un policier en service à Philadelphie, dans la nuit de jeudi à vendredi, le blessant grièvement. L'assaillant, connu des services de police, dit avoir agi au nom d'Allah.

Une nouvelle attaque perpétrée par un homme se réclamant de l’EI contre un policier à Philadelphie sème l’inquiétude dans la ville de l’est des États-Unis. Le forcené, connu des services de police, a tenté d'assassiner un policier dans sa voiture en lui tirant dessus à au moins 11 reprises dans la nuit de jeudi à vendredi 8 janvier, le blessant grièvement, a indiqué la police.

Le suspect de 30 ans, Edward Archer, a confessé l'attaque et expliqué, après son arrestation, avoir agi au nom d'Allah. Il a "prêté allégeance à l'organisation État islamique" a déclaré un responsable de la police, le capitaine James Clarke, lors d'une conférence de presse. "C'est la raison pour laquelle il a été conduit à faire ça. [...] Il pense que la police défend des lois qui sont contraires aux enseignements du Coran", a en outre expliqué Richard Ross, le chef de la police. "Il ne semble pas stupide, juste extrêmement violent".

Les blessures du policier, Jesse Hartnett, 33 ans, sont "très graves", a ajouté Richard Ross. "Je suis absolument impressionné qu'il soit toujours avec nous."

Une vidéo édifiante

L'arme utilisée est un pistolet 9 mm de la police, volé en octobre 2013. L'enquête, qui n'en est qu'à ses débuts, devra établir comment le tireur se l'est procuré et s'il avait des complices ou des contacts islamistes.

La mère du tireur, Valerie Holliday, a déclaré au quotidien Philadelphia Enquirer que son fils, musulman très pratiquant, "se comportait bizarrement ces derniers temps. [...] Il se parlait à lui même... riait, marmonnait. Il entendait des voix dans sa tête".

La police a montré des images de caméras de surveillance où l'on voit le suspect, portant une longue robe blanche au-dessus de ses vêtements, tirer en se rapprochant de plus en plus, jusqu'au moment où il tire quasi de l'intérieur du véhicule, par la fenêtre du conducteur. Des images montrent ensuite le policier en dehors de sa voiture. Il a riposté, blessant son agresseur.

Cette attaque risque d'accroître davantage l'inquiétude d'attaques par des "loups solitaires" se réclamant de l'EI aux États-Unis. Cette peur a été renforcée le mois dernier par l'attaque de San Bernardino en Californie, où un couple de musulmans radicalisés avait tué 14 personnes.

Avec AFP

Première publication : 09/01/2016

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : les tueurs de San Bernardino radicalisés avant leur rencontre

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : les deux tueurs de San Bernardino "radicalisés depuis un bon moment", selon le FBI

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Tuerie de San Bernardino : Obama promet de "traquer les terroristes"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)