Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Mode masculine été 2017 part 1

En savoir plus

#ActuElles

Femmes artistes : sortir des oubliettes de l'Histoire

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Quatuor Modigliani : quatre garçons dans les cordes

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Loi travail : le récit d'un revirement

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : atteints d'une hépatite C, des Occidentaux partent se faire soigner en Inde

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

FRANCE

France : ultime hommage rendu aux victimes des attentats place de la République

© AFP | Une cérémonie officielle en présence de François Hollande et de la maire de Paris Anne Hidalgo s'est tenue dimanche 10 janvier place de la République.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/01/2016

Des centaines de personnes sont venues assister, dimanche, place de la République, à un ultime hommage rendu aux victimes des attentats de janvier 2015. Johnny Hallyday y a interprété sa chanson "Un dimanche de janvier".

Des centaines de personnes se sont recueillies, dimanche 10 janvier, place de la République à Paris pour rendre un dernier hommage aux victimes des attentats contre Charlie hebdo et l’Hyper Cacher.

Une cérémonie officielle en présence de François Hollande et de la maire de Paris Anne Hidalgo a démarré vers 11 h avec le dévoilement d'une plaque au pied d'un chêne du souvenir, planté pour l'occasion dans un coin de la place, et sur laquelle on peut lire : "À la mémoire des victimes des attentats terroristes de janvier et novembre 2015, à Paris, Montrouge et Saint-Denis. Ici même, le peuple de France leur rend hommage".

"Le temps des cerises" interprété par le choeur de l'armée française

>> À lire sur France 24 : "Samedi, Hollande a rendu hommage à la policière tuée à Montrouge et aux victimes de l'Hyper Cacher"

La mairie de Paris, qui organise les cérémonies, a souhaité que la population puisse être associée à cet hommage au volet officiel comme populaire, sur une place devenue en un an un lieu de recueillement et le symbole de la mobilisation.

"Un dimanche de janvier"

Vers 11 h, Johnny Hallyday, seul avec un guitariste, a ensuite chanté "Un dimanche de janvier", une chanson qui salue notamment la marche républicaine géante du 11 janvier. Puis a suivi la chanson les "Prénoms de Paris" de Jacques Brel repris par le Chœur de l'armée française, avant la lecture d'une allocution prononcée par Victor Hugo à son retour d'exil le 5 septembre 1870. "Sauver Paris, c'est plus que sauver la France, c'est sauver le monde. Paris est le centre même de l'humanité. Paris est la ville sacrée. Qui attaque Paris attaque en masse tout le genre humain", avait lancé l'écrivain.

"Un dimanche de janvier", interprété par Johnny Hallyday

>> À voir sur France 24 : "En images : ce qu'il reste des hommages à Charlie sur les murs de Paris"

Le choix de Johnny Hallyday, contesté par le cercle des dessinateurs tués dans l'attentat contre Charlie Hebdo, a été justifié par le cabinet de Hidalgo par le fait que le rockeur, "qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas, est le chanteur vivant qui incarne la France". Un argument farfelu, selon certains. "Charb [ancien directeur de la publication de Charlie hebdo, ndlr] détestait Johnny Hallyday", s’est notamment emporté Siné, ancien collaborateur du journal satirique.

"La statue de la République illuminée"

En raison de l'affluence, un large périmètre autour de la place de la République a été interdit à la circulation des voitures depuis 7 h 30, a annoncé la préfecture. La station de métro République est restée fermée toute la matinée. Le dispositif policier a été renforcé en surface comme dans les transports en commun.

Une deuxième manifestation s'est tenue en fin d'après-midi, à 17 h 30, en présence d’Anne Hidalgo. Cette cérémonie s'est achevée en fin de journée par l'illumination en bleu-blanc-rouge de la statue de Marianne devant une foule un peu plus compacte que dans la matinée.

 

Les Parisiens avient été invités par la mairie à venir nombreux pour cette journée de commémoration, en apportant une bougie.

Avec AFP

Première publication : 10/01/2016

  • FRANCE

    Hommage à la policière de Montrouge et aux victimes de l’Hyper Cacher

    En savoir plus

  • UN AN APRÈS

    En hommage à Charlie Hebdo, "dessinons la liberté"

    En savoir plus

  • STREET ART

    En images : ce qu'il reste des hommages à Charlie sur les murs de Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)