Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Asie - pacifique

Afghanistan : un otage canadien libéré après cinq ans de captivité

© Handout, Site Intelligence Group, AFP | Capture d'une vidéo diffusé en mai 2011 montrant l'otage Colin Rutherford.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/01/2016

Un Canadien enlevé en Afghanistan il y a cinq ans par les Taliban, qui l'accusaient d'espionnage, a été libéré. Le gouvernement canadien a remercié le Qatar pour son aide dans cette affaire.

Après avoir passé cinq ans aux mains des Taliban en Afghanistan, le Canadien Colin Rutherford, a été libéré lundi 11 janvier.

"Le Canada est très heureux que les efforts déployés pour obtenir la libération de Colin Rutherford aient été fructueux", s'est ainsi félicité le ministre canadien des Affaires étrangères, Stéphane Dion dans un communiqué. "Je remercie sincèrement le gouvernement du Qatar de son aide dans cette affaire", a ajouté le chef de la diplomatie canadienne, sans préciser la nature de l'aide apportée par l'émirat.

Un enlèvement entouré de mystère

Le jeune homme, alors âgé de 26 ans, avait disparu dans la province de Ghazni, largement infiltrée par les insurgés islamistes dans le centre du pays, mais la date exacte et les circonstances de son enlèvement n’ont jamais été clairement précisées.

Cette affaire avait été seulement révélée en février 2011 par les autorités canadiennes. À l’époque, le gouvernement du pays avait expliqué que Colin Rutherford visitait l'Afghanistan en guerre comme simple touriste, alors que les Taliban l’accusaient d’espionnage. Le Canada faisait alors partie de la coalition internationale combattant les Taliban, avec près de 3 000 soldats déployés dans le pays.

Dans une vidéo diffusée en mai 2011 par les Taliban, le jeune homme natif de Toronto disait être venu étudier "l'histoire, les sites historiques, les ruines, les tombeaux" et niait tout lien avec son gouvernement.

En juin 2015, Jason Amerine, un soldat des forces spéciales américaines avait révélé à un comité du Congrès américain que le jeune Canadien se trouvait au Pakistan, détenu avec un autre Canadien et une Américaine. À en croire le témoignage de ce lieutenant-colonel, la libération du Canadien aurait pu intervenir bien plus tôt si l'administration américaine avait été mieux coordonnée.

Avec AFP

Première publication : 12/01/2016

  • AFGHANISTAN

    Afghanistan : un soldat américain tué lors d'une mission dans le sud

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Les forces afghanes mettent fin à un siège de 25 heures près d'un consulat indien

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Des hommes armés attaquent un consulat indien dans le nord de l’Afghanistan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)