Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

États-Unis : "le simulacre d'assurance maladie" au Sénat

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron réconcilie les Libyens"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Accord inédit sur la Libye

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Elan de solidarité après les incendies dans le sud de la France

En savoir plus

LE DÉBAT

Libye : vers une sortie de crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Libye : vers une sortie de crise ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les rockers écolos de Midnight Oil reviennent après 15 ans de pause

En savoir plus

FOCUS

Kenya : les autorités affichent la fermeté face à la menace des Shebab

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Esplanade des Mosquées : "Israël commence à retirer les détecteurs de métaux"

En savoir plus

SPORT

Des kippas à l’OM après l’agression d’un enseignant juif à Marseille ?

© Anne-Christine Poujoulat, AFP | Les supporters de l'Olympique de Marseille, au stade Vélodrome.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/01/2016

Vingt-quatre heures après l’agression à la machette d’un enseignant juif à Marseille, le grand rabbin de France a appelé les supporters de l’OM à se rendre prochainement au stade avec un couvre-chef, en signe de solidarité.

Le stade Vélodrome va-t-il répondre à l’appel du grand rabbin de France ? Au lendemain de l’agression d’un professeur juif dans les rues de Marseille, le grand rabbin de France Haim Korsia a appelé, mardi 12 janvier, les supporters de l’OM à manifester leur solidarité avec l’enseignant agressé.

"Mercredi prochain [20 janvier, NDLR], l’Olympique de Marseille recevra Montpellier au stade Vélodrome pour la Coupe de France. J’encourage tous les supporters marseillais, juifs et non juifs, jeunes et moins jeunes, croyants ou non, qui iront assister à ce match à porter un couvre-chef au stade en guise de solidarité. Une kippa, une casquette, un foulard, un haut de forme, que sais-je encore…", a déclaré le grand rabbin de France via les réseaux sociaux.

Dans la journée, il s'était prononcé contre la déclaration du président du consistoire local, qui recommande aux juifs de Marseille de ne plus porter la kippa dans la rue, par mesure de sécurité.

"Mercredi prochain les Marseillais devront dire collectivement : nous sommes tous juifs, Marseillais et fiers de l’être !", a-t-il insisté.

Un message qui n'aura pas tardé à trouver des relais sur les réseaux sociaux.

 

 

 

Première publication : 13/01/2016

  • FRANCE

    France : un appel à ne plus porter la kippa après l'agression antisémite de Marseille fait débat

    En savoir plus

  • FRANCE

    France : agression antisémite à Marseille, le parquet antiterroriste saisi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)