Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France : une réunion pour trouver une issue à la crise du lait

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Rio : l'heure du bilan

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis - Turquie : faux ennemis, vrais amis ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En une seconde, tout s'est écroulé"

En savoir plus

FRANCE

Avalanche aux Deux-Alpes : le professeur du groupe scolaire en garde à vue

© Philippe Desmazes, AFP | Des structures anti-avalanches sur les sites de la station Les Deux Alpes, le 13 janvier 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/01/2016

Le professeur qui encadrait le groupe scolaire pris dans une avalanche mortelle mercredi aux Deux-Alpes, dans l'Isère, a été placé en garde à vue pour des faits d'homicides involontaires, a déclaré le procureur de la République de Grenoble.

Le professeur qui encadrait le groupe de dix élèves pris dans une avalanche mortelle mercredi aux Deux-Alpes (Isère) a été placé en garde en vue pour des faits d'homicides involontaires, a déclaré, jeudi 14 janvier, le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

L'avalanche qui s'est déclenchée mercredi en milieu d'après-midi vers 2 800 mètres d'altitude sur la piste noire de Bellecombes a fait trois morts, dont deux élèves d'une classe de première du lycée Saint-Exupéry à Lyon.

"Pour quelle raison l'accompagnant, lui-même blessé, les a amenés sur cette piste non ouverte [...] ? C'est l'enquête judiciaire qui le dira", avait expliqué la veille le ministre de la Jeunesse et des Sports, Patrick Kanner, sur Europe 1. "Comment peut-on imaginer emmener des enfants, après des périodes de neige forte, sur une piste qui était fermée ?", s'est-il interrogé.

Avec AFP

Première publication : 14/01/2016

  • FRANCE

    Une avalanche emporte un groupe de lycéens dans les Alpes françaises

    En savoir plus

  • FRANCE

    Hautes-Alpes : une avalanche tue sept alpinistes dans le massif des Écrins

    En savoir plus

  • NÉPAL

    Vidéo : au camp de base de l'Everest, il filme l'avalanche qui l'ensevelit

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)