Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : la CPI annonce l'ouverture d'un examen préliminaire

En savoir plus

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

FRANCE

Les actes antimusulmans ont triplé en France en 2015, selon Bernard Cazeneuve

© Pascal POCHARD-CASABIANCA / AFP | Des corans brûlés après l'attaque d'une mosquée en Corse, le 26 décembre 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/01/2016

Les actes antimusulmans "ont triplé" en 2015 et les actes antisémites sont restés "à un niveau élevé", a annoncé le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, au quotidien La Croix à paraître mercredi.

Les actes antimusulmans ont triplé en 2015 en France, à la suite des attentats de janvier, tandis que les actes antisémites ont diminué de 5 %, restant à un niveau élevé, annonce Bernard Cazeneuve dans un entretien accordé au quotidien La Croix à paraître mercredi 20 janvier. Les lieux de culte et les cimetières chrétiens ont été visés par "810 atteintes, en hausse de 20 %", précise le ministre de l’Intérieur.

"Pour la totalité de l'année 2015, nous constatons une diminution de 5 % des actes antisémites, qui restent cependant à un niveau élevé, avec 806 actes constatés. Au lendemain des attentats de janvier, les actes antimusulmans ont triplé et s'établissent à environ 400 pour l'année 2015", déclare Bernard Cazeneuve.

La hausse des actes antimusulmans est ainsi de 223 % entre 2014 et 2015, selon le décompte dressé sur la base des plaintes et des mains courantes. Pour le seul mois de janvier 2015, 178 actes ont été recensés, à la suite des attentats jihadistes contre Charlie Hebdo et l'Hyper Cacher.

"Je ne peux accepter de tels actes"

"En tant que ministre des cultes, je ne peux accepter de tels actes. Ils doivent être sévèrement punis", explique le ministre de l'Intérieur, tout en précisant par ailleurs que 40 mesures d'expulsion ont été prononcées depuis début 2015 contre des "prêcheurs de haine ou de pseudo-imams autoproclamés".

"L'état d'urgence a permis de procéder à 45 perquisitions dans des mosquées et divers lieux de culte radicalisés, dont dix ont été fermés", indique-t-il.

"Ceux qui éloignent l'islam de la République en montrant le chemin du salafisme doivent être combattus. Mais cela ne signifie en rien qu'il faille tenir des propos qui pourraient blesser", ajoute-t-il.

Le détail de ces chiffres doit être communiqué mercredi par le délégué interministériel à la lutte contre le racisme et l'antisémitisme (Dilcra), Gilles Clavreul.

Avec Reuters
 

Première publication : 19/01/2016

  • FRANCE

    Des manifestants saccagent une salle de prière musulmane à Ajaccio

    En savoir plus

  • FRANCE

    Une trentaine d’actes antimusulmans recensés depuis les attentats de Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    Fichage des élèves musulmans : perquisition à la mairie de Béziers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)