Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

FRANCE

Attentats de Paris : deux suspects arrêtés dans le quartier bruxellois de Molenbeek

© Thierry Roge, AFP | Perquisition de la police belge dans un logement de la commune de Molenbeek, à Bruxelles.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/01/2016

Deux individus liés aux attentats de Paris et de Saint-Denis, ont été interpellés mercredi à Molenbeek, un quartier de la capitale bruxelloise. Aucune arme ni explosifs n'ont été retrouvés lors des perquisitions de leur domicile.

Deux suspects en lien avec les attentats du 13 novembre dernier à Paris et Saint-Denis ont été arrêtés mercredi 20 janvier dans la commune bruxelloise de Molenbeek, ont annoncé ce jeudi les procureurs belges.

Les deux hommes - un Belge identifié comme étant Zakaria J., né en 1986, et le Marocain Mustafa E., né en 1981 - ont été appréhendés mercredi lors de perquisitions dans deux maisons de ce quartier de la capitale belge.

"Ces deux personnes ont été interpellées en raison de leurs liens présumés avec différentes personnes citées dans le dossier", a indiqué le parquet fédéral en précisant que le juge d’instruction devait décider dans le courant de la journée de leur éventuel placement en détention préventive.

>> À lire sur France 24 : Qui est Chakib Akrouh, le troisième homme du "commando des terrasses" ?

"Ni arme ni explosif n’ont été retrouvés" au cours de ces perquisitions, précise le parquet fédéral.

Depuis les attaques commises le 13 novembre, les autorités belges ont interpellé 12 personnes pour leur implication présumée dans ces opérations qui auraient été préparées à partir de la Belgique.

La semaine passée, les enquêteurs ont indiqué que certains des terroristes impliqués dans les attentats parisiens ont utilisé deux appartements et une maison en Belgique dans les semaines qui ont précédé leur passage à l’action.

Les enquêteurs ont également découvert dans le quartier de Schaerbeek des traces d’explosifs qui laissent penser que l’endroit a pu servir de lieu de fabrication de bombes.

Avec Reuters

Première publication : 21/01/2016

  • FRANCE

    Deux auteurs des attentats de Paris sont irakiens, selon l'EI

    En savoir plus

  • FRANCE

    Terrorisme : bientôt de nouveaux outils d'alerte grâce au hackathon de la Mairie de Paris ?

    En savoir plus

  • ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE

    Le Maroc annonce l'arrestation d'un Belge "lié directement" aux auteurs des attentats de Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)