Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

FRANCE

L'EI publie une vidéo affirmant présenter les auteurs des attentats du 13 novembre

© Capture d'écran d'une vidéo de propagande de l'organisation de l'État islamique. | L'EI avait déjà publié dans son magazine de propagande les photos et les noms de ceux qu'elle présente comme les neuf jihadistes des attentats du 13 novembre à Paris.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/01/2016

L'organisation État islamique a publié, dimanche, une vidéo de propagande, mettant en scène neuf personnes comme étant les auteurs des attaques du 13-Novembre. Selon l'entourage de François Hollande, ce document n'a pas encore été identifié.

Cinq jours après la parution de son magazine de propagande, l'organisation État islamique (EI) a publié, dimanche 24 janvier, une vidéo qui affirme présenter les neuf auteurs des attentats, ayant fait 130 morts le 13 novembre à Paris. Sur ce document, qui n'a pas encore été formellement identifié, le groupe terroriste y menace tous les pays de la "coalition" y compris le Royaume-Uni.

"Rien ne nous effraiera, aucune menace ne fera douter la France sur ce qu'elle a à faire dans le combat contre le terrorisme", a réagi François Hollande, depuis New Delhi, au deuxième jour de sa visite d'État en Inde. Et de poursuivre : "Ces images ne font que disqualifier les auteurs de ces crimes".

La participation de Salah Abdeslam passée sous silence

Sur cette vidéo, publiée sous le titre "Tuez-les où que vous les rencontriez", on y voit quatre Belges, trois Français et deux Irakiens. Elle passe toutefois sous silence la participation d'un dixième homme, Salah Abdeslam, en fuite. Publiée par la branche médiatique de l'EI, Al-Hayat media center, elle montre ces jihadistes commettant des atrocités, dont des décapitations et des exécutions par balles de personnes présentées comme des otages.

S'exprimant en arabe et en français, plusieurs d'entre eux affirment que leur "message est adressé à tous les pays participant à la coalition" anti-jihadiste menée par les États-Unis qui intervient depuis septembre 2014 contre l'EI en Syrie et en Irak.

La vidéo montre également un portrait du Premier ministre britannique David Cameron accompagné d'une phrase en anglais affirmant que "Quiconque se mettra du côté des mécréants sera la cible de nos épées".

Elle décrit les neuf jihadistes comme "des lions" ayant mis "la France à genoux". Les images contiennent également des extraits montrant les attentats de Paris et les opérations des forces de sécurité françaises après les attaques.

Avec AFP

Première publication : 24/01/2016

  • TERRORISME

    Manuel Valls prône un état d’urgence jusqu'à éradication de l'EI

    En savoir plus

  • TERRORISME

    L'organisation État islamique contrainte de réduire de moitié les salaires de ses jihadistes

    En savoir plus

  • FRANCE

    Deux auteurs des attentats de Paris sont irakiens, selon l'EI

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)