Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

SPORT

Dopage, corruption... Adidas va rompre son contrat avec la Fédération internationale d'athlétisme

© AFP | Adidas devrait très prochainement rompre son contrat de sponsoring avec l'IAAF.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/01/2016

Adidas, sponsor majeur de l'athlétisme, pourrait bientôt annoncer la rupture de son contrat de sponsoring avec la Fédération internationale (IAAF). La marque sportive aurait été plus qu'échaudée par les récents scandales de corruption et de dopage.

Avec près de quatre ans d'avance, Adidas va mettre un terme à son partenariat avec la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) en raison du scandale de corruption et de dopage dans laquelle cette dernière est plongée, a rapporté dimanche la BBC.

>> À lire sur France 24 : "Dopage : la fédération russe aurait financé la présidentielle au Sénégal"

Principal sponsor de l'IAAF, l'équipementier sportif allemand considère que les soupçons pesant sur la fédération sont un motif de rupture de leur accord, qui devait courir sur 11 ans, selon la BBC. Reuters n'a pas été en mesure de confirmer ces affirmations. Il n'a pas été possible de joindre dans l'immédiat ni Adidas ni l'IAAF, qui n'ont ni l'un ni l'autre réagit auprès de la BBC.

Un partenaire majeur

Citant des sources anonymes, le média britannique rapporte que l'accord porte sur un montant d'environ huit millions de dollars (7,4 millions d'euros) par an. Il a permis à Adidas de devenir un "partenaire officiel" de l'IAAF au même titre que Canon, Toyota, Seiko, TDK, TBS et Mondo.

Une commission indépendante de l'Agence mondiale antidopage (AMA) a accusé le 14 janvier Lamine Diack, ancien président de l'IAAF, d'avoir organisé et permis un système de corruption au sein de l'instance mondiale de l'athlétisme.

Cette même commission avait précédemment fait état en novembre d'un système généralisé de dopage dans l'athlétisme russe.

Avec Reuters
 

Première publication : 25/01/2016

  • Le Débat de France 24

    Dopage : un sport propre est-il possible ?

    En savoir plus

  • DOPAGE

    L'agence mondiale antidopage accable la Fédération internationale d'athlétisme

    En savoir plus

  • ATHLÉTISME

    Dopage russe : Lamine Diack de nouveau mis en examen pour corruption

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)