Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

Economie

Rafale : la France et l'Inde se mettent d'accord, sauf sur le prix

© Manjunath Kiran, AFP | François Hollande a assuré que les aspects financiers de la vente des Rafale seraient "réglés dans les jours prochains"

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/01/2016

Le Premier ministre indien Narendra Modi a assuré, lundi, qu'un "accord intergouvernemental" avait été trouvé avec la France pour l'achat de 36 Rafale lors de la visite du président François Hollande. Seul problème : le prix.

Lentement, mais sûrement ? Les négociations entre l'Inde et la France, concernant l'achat par New Delhi de 36 Rafale à Dassault semblent avoir franchi une étape, lundi 25 janvier. "Nous avons trouvé un accord intergouvernemental", s'est félicité Narendra Modi, le Premier ministre.

"C'est une étape décisive", a confirmé le président français François Hollande. Mais cet accord, en discussion depuis avril 2015, n'est pas encore gravé dans le marbre. Les négociations achoppent toujours sur "les aspects financiers". En clair, la question du prix du contrat continue à faire débat alors que le président François Hollande voulait profiter de sa visite de trois jours en Inde pour finaliser les derniers détails de cette vente.

Plusieurs milliards d'euros

Le chef d'État français s'est cependant montré optimiste, lundi. "Les aspects financiers seront réglés dans les jours prochains", a affirmé François Hollande. Il a précisé que l'accord intergouvernemental était "un préalable indispensable" pour finaliser la vente.

Le montant de ce contrat est estimé à plusieurs milliards d'euros. Les tractations sur la vente de l'avion de combat français à l'Inde constituent depuis des années le fil rouge des relations entre les deux pays. Des négociations exclusives entre Dassault et l'Inde sur une commande plus large de 126 appareils avaient été ouvertes en janvier 2012 avant d'échouer.

 Avec AFP

Première publication : 25/01/2016

  • INDE - FRANCE

    Hollande trois jours en Inde pour tenter de finaliser la vente des Rafale

    En savoir plus

  • AÉRONAUTIQUE

    Dassault livre ses trois premiers Rafale à l'Égypte

    En savoir plus

  • ÉCONOMIE

    Rafale : le Premier ministre indien confirme la commande de 36 avions à la France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)