Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

SPORT

Élimination de Monfils en quarts, plus aucun Français à l'Open d'Australie

© William West, AFP | Gaël Monfils n'a rien pu faire face à Milos Raonic.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/01/2016

Dernier représentant du clan français à l'Open d'Australie, Gaël Monfils s'est fait éliminer en quarts de finale par le Canadien Milos Raonic en quatre sets. Il n'y aura donc pas de Français dans le dernier carré de ce premier grand chelem de 2016.

Gaël Monfils était le dernier espoir du clan français à Melbourne, il n'a finalement rien pu faire. Opposé au Canadien Milos Raonic, l'homme en forme du début de saison, en quarts de finale de l'Open d'Australie, il s'est incliné en quatre sets (6-3, 3-6, 6-3, 6-4), sans jamais donner l'impression de pouvoir renverser la vapeur.

Monfils, 25e mondial, était le dernier Français en lice. Mais c'est finalement Raonic, 14e à l'ATP, qui défiera le numéro 2 mondial Andy Murray (Royaume-Uni) pour une place en finale.

Pour le premier quart de sa carrière à Melbourne, le Parisien n'a pas démérité, mais Raonic, invaincu en 2016 et vainqueur du tournoi de Brisbane, juste avant Melbourne, en battant Roger Federer en finale, était tout simplement plus fort.

Grand serveur, le Canadien de 25 ans ne s'est pas appuyé sur ce seul coup pour filer vers les demi-finales, loin de là. Il a aussi été très bon au filet (31 points) et c'est lui également qui s'est montré le plus incisif du fond du court.

La Coupe Davis en ligne de mire

Monfils a tenu grâce à la qualité de sa première balle - il a même fait plus d'aces (14 à 10) que Raonic, pourtant un spécialiste - mais n'a pas réussi à déstabiliser le Canadien, dont le classement mondial ne reflète clairement pas son niveau actuel. Demi-finaliste de Wimbledon en 2014, le joueur né au Monténégro et arrivé au Canada dans sa petite enfance, était numéro 4 à l'ATP début 2015 avant d'être ralenti par des blessures.

Cette défaite sonne en tout cas comme un avertissement pour le capitaine de l'équipe de France Yannick Noah et ses hommes à un peu plus d'un mois du 1er tour de la Coupe Davis à la Guadeloupe. Avec un tel joueur dans ses rangs, le Canada ne sera pas facile à battre, même sur terre battue, une surface que Raonic n'affectionne pas vraiment.

Avec AFP

 

Première publication : 27/01/2016

  • TENNIS

    Balayé au 1er tour de l’Open d’Australie, Rafael Nadal est-il fini ?

    En savoir plus

  • TENNIS

    Tennis : Djokovic victime d'une tentative de corruption

    En savoir plus

  • TENNIS

    Tennis : des joueurs de tennis de haut niveau soupçonnés d’avoir truqué des matches

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)