Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : les étudiants en colère

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Trump-Kim : rupture prononcée, paix envolée ?

En savoir plus

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Emmanuel Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

FRANCE

Un homme armé a été arrêté au parc de Disneyland, près de Paris

© Mehdi Fedouach / AFP | Un homme armé a été arrêté le 28 janvier 2016 dans le parc d'attraction de Disneyland, près de Paris.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/01/2016

Un homme avec deux armes et un Coran a été arrêté jeudi dans un hôtel du parc d'attractions Disneyland Paris, en banlieue parisienne. Il a été placé en garde-à-vue et l'enquête confiée, pour le moment, au parquet de Meaux.

Un homme en possession de deux armes de petit calibre et d'un Coran a été interpellé, jeudi 28 janvier, dans l'un des hôtels du parc d’attraction Disneyland Paris, en banlieue parisienne, a indiqué le ministère de l’Intérieur. L'homme a été "repéré à son arrivée à l'hôtel dans le site Disneyland, où il avait une réservation", a indiqué une source policière à l'AFP. "La sécurité de l'hôtel a trouvé sur lui deux armes de poing, un Coran et des cartouches", a-t-elle indiqué.

La police a arrêté l'homme au moment où il allait franchir un portique de sécurité dans l’hôtel, a précisé RTL, puis l'a placé en garde à vue. Un périmètre de sécurité a été installé autour de son véhicule. Le parquet antiterroriste de Paris ne n’est pas saisi de l’affaire, qu’il a pour le moment laissée au parquet de Meaux (Seine-et-Marne), dit-on de source judiciaire.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a déclaré jeudi, lors d’une conférence de presse, que le risque d’attentats restait aussi élevé qu’après les attaques du 13 novembre. "L’année 2016 présente autant de risques que 2015, la menace terroriste est toujours présente, elle est au moins aussi grave, voire plus qu’au mois de novembre", a-t-il déclaré en présentant les chiffres de la délinquance. "Tous les jours, nous procédons à des arrestations."

Avec AFP et Reuters

Première publication : 28/01/2016

  • FRANCE

    France : premières condamnations après les affrontements de la place de la République

    En savoir plus

  • FRANCE

    Perquisitions musclées, assignations abusives... les dérives de l’état d’urgence

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Olivier Corel, "l'émir blanc" d'Artigat, placé en garde à vue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)