Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : l'Italie se dote de nouveaux "hotspots" pour mieux accueillir les migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attaques en Allemagne : menace islamique et politique migratoire en toile de fond (Partie 1)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hillary Clinton, à contrecœur"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La folie terroriste"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Nigeria, les crimes contre des chrétiens se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Lady Liberty" : emblème de l'Amérique et symbole de liberté

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La saison des tubes de l'été est lancée !

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Canada, les critères d'accueil des réfugiés jugés discriminatoires envers les musulmans

En savoir plus

Afrique

Des attentats-suicides meurtriers attribués à Boko Haram ont frappé le Tchad et le Nigeria

© Willy Braciano | Le Tchad est fréquemment la cible d'attaques de Boko Haram. Ici, à Ngoboua en février 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/02/2016

Deux attentats suicides ont fait dimanche trois morts et 56 blessés dans deux localités tchadiennes de la région du lac Tchad, cible régulière d'attaques des islamistes nigérians de Boko Haram. La veille, le Nigeria avait aussi été touché.

Deux attaques quasi-simultanées ont touché le territoire tchadien dimanche matin. La première attaque a visé la localité de Guité, où un kamikaze circulant à moto s'est fait exploser, tuant une personne et en blessant 32, selon un officier des services de sécurité. Un deuxième attentat-suicide a fait deux morts et 24 blessés dans le village de Mitérié.

La région du lac Tchad est placée sous le régime de l'état d'urgence pour tenter de contrer les attaques de Boko Haram, qui a rallié l'organisation de l'État islamique, et qui a fréquemment recours aux attentats suicides, au Nigeria, au Cameroun, au Tchad et au Niger.

Pour contrer les kamikazes, le pays a notamment interdit le port du voile intégral sur l'ensemble de son territoire, ce vêtement servant régulièrement à dissimuler des ceintures d'explosifs.

>> À lire sur France 24 : "Face à la montée de l'EI en Afrique, Al-Qaïda montre les muscles"

Des enfants parmi les morts à Dalori

La veille, au moins 86 personnes ont été tuées et plus de 60 grièvement brûlées par des hommes armés à Dalori, petite localité à quelques kilomètres seulement de Maiduguri, fief de Boko Haram, dans le nord-est du Nigeria. Les maisons du village ont été bombardées et des cris d'enfants ont été entendus. 

À l'arrivée des assaillants, "beaucoup de personnes se sont réfugiées dans la brousse, moi inclus," a raconté Malam Masa Dalori, un chef local. "Quand nous sommes revenus le matin suivant le village entier avait été rasé". D'après AP, des corps carbonisés et criblés de balles jonchaient les rues, dimanche 31 janvier. 

L'attaque a duré plus de quatre heures. Les forces de sécurité nigérianes sont arrivées sur place dans la soirée de samedi, mais n'ont pas réussi à contenir les assaillants qui étaient mieux armés qu'eux, ont révélé à AP des sources anonymes de l'armée. 

"Une nébuleuse affaiblie mais pas vaincue"

Au Nigeria, l'insurrection de Boko Haram et sa répression ont fait au moins 17 000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés depuis 2009.

Pour combattre Boko Haram, quatre pays riverains du lac Tchad, le Cameroun, le Nigeria, le Niger, ainsi que le Bénin, ont mis sur pied une force d'intervention conjointe multinationale (MNJTF) dotée de 8 700 militaires, policiers et civils.

La coalition "a sans conteste affaibli la nébuleuse" islamiste mais "pour autant, elle ne s'avoue pas vaincue", avait reconnu fin 2015 le président tchadien Idriss Déby Itno.
 

Avec AFP.

Première publication : 31/01/2016

  • TCHAD

    Triple attentat-suicide meurtrier sur une île du lac Tchad, cible de Boko Haram

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Boko Haram : N'Djamena décrète l'état d'urgence dans la région du lac Tchad

    En savoir plus

  • TCHAD

    Tchad : plusieurs dizaines de morts dans trois explosions attribuées à Boko Haram

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)