Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hissène Habré: verdict historique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Verdict historique à Dakar : Hissène Habré, l'ex-président tchadien, condamné à la perpétuité

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes-2016 : Laurent Lafitte et George Miller, les deux piliers du Festival

En savoir plus

FOCUS

Pédophilie dans l'Église : des victimes françaises brisent l’omerta

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Philippe Legrain : "Les réfugiés, une opportunité pour l’économie de l’Europe"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Emily Loizeau, immersion sentimentale et familiale avec l'album "Mona"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Flexisécurité" : le modèle danois est-il transposable en France ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Dalian Wanda lance la guerre des parcs d'attraction

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Paris tente de relancer le processus de paix au Proche-Orient

En savoir plus

FRANCE

Guide Michelin 2016 : trois étoiles pour Alain Ducasse au Plaza Athénée

© Lionel Bonaventure, AFP | Christian Le Squer (g), le chef du restaurant Le Cinq à Paris et Alain Ducasse(d), chef du Plazza Athénée, posent à côté du guide michelin 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/02/2016

Le guide Michelin a décerné lundi trois étoiles à Alain Ducasse du restaurant Plaza Athénée et à Christian Le Squer du restaurant Le Cinq, à l'hôtel George V. Le guide rouge a aussi dévoilé les 600 tables étoilées de son édition 2016.

Le guide Michelin a rendu son palmarès : Alain Ducasse au Plaza Athénée et le restaurant Le Cinq, sous la houlette du chef Christian Le Squer à l'hôtel George V, sont les nouveaux trois étoiles du guide Michelin, dont le palmarès annoncé lundi 1er février a été endeuillé par le suicide présumé du chef Benoît Violier.

L'édition 2016 du guide rouge a en revanche rétrogradé de trois à deux étoiles le restaurant d'Alain Ducasse au Meurice, autre hôtel de luxe parisien, ainsi que le Relais Bernard Loiseau à Saulieu (Côte d'Or). Cet établissement est dirigé par Dominique Loiseau, la veuve du chef, depuis que ce dernier a mis fin à ses jours il y a 13 ans.

"Choquée" et "déçue"

Dominique Loiseau s'est dite "choquée" et "déçue", promettant de "mettre toute son énergie" pour récupérer cette troisième étoile attribuée en 1991 au restaurant où officie aujourd'hui le chef Patrick Bertron.

"C'est une décision qui est difficile mais ça fait partie intégrante de notre travail", a expliqué Michael Ellis, directeur international du célèbre guide. "On a fait de nombreuses visites pour être absolument certain", a-t-il souligné, souhaitant que "la maison Loiseau récupère cette étoile dès que possible".

Hasard malheureux du calendrier, cette sélection a été annoncée au lendemain du décès de Benoît Violier, probablement un suicide selon la police. Le chef franco-suisse de 44 ans était à la tête du Restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier, près de Lausanne, triplement étoilé par l'édition suisse du Michelin.

Au total, l'édition 2016 de la "bible des gourmets" compte 600 tables étoilées, soit neuf de moins que la précédente. Avec deux entrants et deux sortants, le prestigieux club des trois étoiles regroupe au total 26 tables, comme en 2015.

Dix "trois étoiles" sont situés à Paris:

- Alain Ducasse au Plaza Athénée (2016)

- Le Cinq, à l'hôtel Four Seasons George V (Christian le Squer, 2016)

- Alléno Paris - Pavillon Ledoyen (Yannick Alléno, 2015)

- Epicure à l'hôtel Bristol (Eric Frechon, 2009)

- L'Astrance (Pascal Barbot, 2007)

- Le Pré Catelan (Frédéric Anton, 2007)

- Guy Savoy (2002)

- Pierre Gagnaire (1998)

- L'Arpège (Alain Passard, 1996)

- L'Ambroisie (Bernard Pacaud, 1988)

 

En régions :

- La Bouitte, à Saint-Martin de Belleville en Savoie (René et Maxime Meilleur, 2015)

- L'Assiette champenoise à Tinqueux dans la Marne (Arnaud Lallement, 2014)

- La Vague d'or, à Saint-Tropez dans le Var (Arnaud Donckele, 2013)

- Flocons de sel, à Megève en Haute-Savoie (Emmanuel Renaut, 2012)

- Auberge du Vieux Puits, à Fontjoncouse dans l'Aude (Gilles Goujon, 2010)

- Le Petit Nice, à Marseille (Gérald Passédat, 2008)

- Pic, à Valence dans la Drôme (Anne-Sophie Pic, 2007)

- Lameloise, à Chagny en Saône-et-Loire (Eric Pras, 2007)

- Régis et Jacques Marcon, à Saint-Bonnet-le-Froid en Haute-Loire (2005)

- Bras, à Laguiole dans l'Aveyron (Michel et Sébastien Bras, 1999)

- Georges Blanc, à Vonnas dans l'Ain (1981)

- Les Prés d'Eugénie, à Eugénie-les-Bains dans les Landes (Michel Guérard, 1977)

- Troisgros, à Roanne dans la Loire (Michel Troisgros, 1968)

- L'Auberge de l'Ill, à Illhaeusern dans le Haut-Rhin (Marc Haeberlin, 1967)

- Paul Bocuse, à Collonges-au-Mont-d'Or dans le Rhône (1965)

À Monaco :

- Le Louis XV Alain Ducasse (1990, retirée 1997, retrouvée 1998, retirée en 2001, retrouvée 2003)

 

Première publication : 01/02/2016

  • SUISSE

    Le chef trois étoiles Benoît Violier est mort à 44 ans

    En savoir plus

  • GASTRONOMIE

    Le "World's 50 Best", un classement gastronomique anti-français ?

    En savoir plus

  • PARTENARIAT

    Goût de France/Good France : un dîner pour célébrer la gastronomie autour du monde

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)