Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Soudan du Sud : la famine, arme de guerre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merkel-Trump, je t'aime moi non plus"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France - Russie : des relations économiques pas si frileuses

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, président à poigne"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lutte contre le terrorisme en Europe : et maintenant ?...

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Du violon pour faire face à la police au Venezuela et le coup de gueule d'un apiculteur français

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des coptes en Égypte

En savoir plus

SPORT

Feghouli appelle les jeunes joueurs franco-algériens à choisir les Fennecs

© José Jordan, AFP | Sofiane Feghouli, capitaine de l'équipe d'Algérie de football.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/02/2016

Dans un entretien à La Gazette du Fennec, le milieu franco-algérien du FC Valence Sofiane Feghouli invite les jeunes binationaux à choisir l'équipe d’Algérie plutôt que la France, estimant qu'ils ne sont pas acceptés par la société.

Pour les footballeurs binationaux, le choix d’une sélection est parfois complexe. Le nouveau capitaine de l’Algérie, Sofiane Feghouli, a lui-même longtemps tergiversé entre les Bleus et les Fennecs. Il a finalement choisi la sélection algérienne, après avoir auparavant évolué avec les Bleus dans les équipes de jeunes.

Dans une vidéo, non datée mais postée le 2 février 2016 par La Gazette du Fennec sur Dailymotion, le joueur du FC Valence incite ouvertement les jeunes Franco-Algériens à opter pour "le pays de [leurs] parents".

"Il ne faut pas oublier l’histoire entre la France et l’Algérie. Moi, avec le temps, j’ai appris mon histoire. Voilà, il y a des choses qui se sont passées… en plus, nous, les Franco-Algériens, on a une place dans la société ou c’est difficile… bref… pour plein de choses, moi, pour les nouveaux jeunes qui vont arriver, je leur dis ‘n’hésitez pas, allez pour le pays de vos parents, parce que vos grands-parents ont souffert pour être acceptés’", assène l’ancien joueur de Grenoble, aujourd’hui cadre respecté en Liga espagnole.

"Pour moi, il n’y a pas à discuter. Juste parce qu’il y a eu des trucs très graves qui se sont passés, dans l’histoire, mais eux (les jeunes Franco-Algériens, NDLR) ne sont pas conscients parce qu’ils sont jeunes. […] Dans cette société française, on n’est pas acceptés. Faut pas se mentir, c’est difficile pour nous, nos parents, ce sont des Algériens", renchérit-il.

Cette vidéo, reprise par la presse algérienne ces dernières heures, est publiée alors que deux Franco-Algériens, Yassine Benzia et Adam Ounas, semblent hésiter à rejoindre les Fennecs. Sollicités par le sélectionneur national Christian Gourcuff, ils ont demandé à bénéficier d’un temps de réflexion avant de donner leur réponse.

Première publication : 03/02/2016

  • FOOTBALL

    Affaire de la sex-tape : le contrôle judiciaire de Benzema pourrait être levé

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Pep Guardiola remplacera Manuel Pellegrini à Manchester City

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Zlatan Ibrahimovic est de nouveau le joueur le mieux payé de Ligue 1

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)