Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Lady Liberty" : emblème de l'Amérique et symbole de liberté

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La saison des tubes de l'été est lancée !

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Canada, les critères d'accueil des réfugiés jugés discriminatoires envers les musulmans

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'important, c'est de participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Erdogan : "Les putschistes avouent que les instructions sont venues de Gülen"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le G20 presse le Royaume-Uni de lancer ses négociations commerciales avec l'UE

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nice, l'indécente polémique"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Amériques

Affaire Cosby : la justice américaine valide les poursuites pénales

© AFP | Bill Cosby arrivant à son audience à Montgomery (Pennsylvanie ) le 3 février 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/02/2016

Un juge de Pennsylvanie a validé, mercredi, les poursuites pénales engagées contre l'acteur Bill Cosby pour agression sexuelle. Mis en cause depuis des mois par des dizaines de femmes, cette décision ouvre la voie à un probable procès au pénal.

Mis en cause depuis des mois dans des affaires d’agressions sexuelles, l’acteur américain Bill Cosby pourrait en répondre dans un procès au pénal. Un juge de Pennsylvanie (nord-est) a en effet validé, mercredi 3 février, les poursuites pénales engagées contre lui pour agression sexuelle, ouvrant la voie à un probable premier procès au pénal.

Bill Cosby est accusé d'agression sexuelle par des dizaines de femmes, mais toutes les autres procédures dont il fait l'objet se déroulent devant des juridictions civiles, ce qui signifie notamment qu'il n'encourt pas de peine d'emprisonnement.

Une audience préliminaire à un procès a été fixée au 8 mars.

Le juge Steven O'Neill n'a pas suivi la ligne des avocats de Bill Cosby, qui faisaient valoir que pour entamer des poursuites, le procureur du comté de Montgomery (Pennsylvanie), Kevin Steele, avait violé un engagement pris par l'un de ses prédécesseurs, Bruce Castor.

Interrogé mardi, Bruce Castor avait indiqué avoir renoncé à poursuivre le créateur du "Cosby Show" au moment de la révélation des faits présumés, en 2005, pour permettre à la victime présumée, Andrea Constand, d'obtenir réparation au civil. L’acteur avait été inculpé le 30 décembre d'agression sexuelle aggravée sur la jeune femme, en 2004.

>> À lire sur France 24 :"L'acteur américain Bill Cosby inculpé pour agression sexuelle"

Se pensant à l'abri de poursuites, Bill Cosby avait accepté à l'époque d'être interrogé dans le cadre de la procédure civile.

Dans ce témoignage, il reconnaissait avoir donné une pilule à Andrea Constand, puis avoir caressé sa poitrine et s'être livré à des attouchements sexuels.

Il affirmait néanmoins que la relation était consentie et que la jeune femme n'avait jamais manifesté son opposition.

Ce sont ces éléments que Kevin Steele entend utiliser pour mener Bill Cosby au procès.

Depuis des mois, une trentaine de femmes sont sorties de l'ombre aux États-Unis, accusant Bill Cosby, aujourd'hui âgé de 78 ans, d'attouchements voire de viols, la plupart du temps en les ayant droguées à leur insu. Certaines étaient mineures au moment des faits présumés, qui remontent dans certains cas aux années 1960 et donc prescrits.

Costume couleur terre, cravate rayée, Bill Cosby est de nouveau apparu détendu lors de son audition mercredi, se laissant même parfois aller à son fameux sourire qui a longtemps bercé l'Amérique.

À 78 ans, il est néanmoins amoindri par une quasi-cécité. Avant l'audience, il lui est ainsi arrivé de parler dans le vide, croyant que ses conseils étaient à ses côtés.

Lors de son audition mercredi, l'une des avocates d'Andrea Constand, Dolores Troiani, l'a décrit comme un personnage manipulateur et agressif.

Avec AFP
 

Première publication : 04/02/2016

  • JUSTICE

    L'acteur américain Bill Cosby inculpé pour agression sexuelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)