Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au moins 300 morts en Somalie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sur internet, #balancetonporc et #metoo racontent les agressions de femmes au travail

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mademoiselle K sort un album incandescent

En savoir plus

FOCUS

Turquie : face à la désillusion, la fuite des cerveaux

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Nucléaire iranien : l’accord historique en péril ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"10 millions de dollars pour destituer Donald Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Baisse des APL, hausse de la CSG, suppression de l’ISF : Macron persiste et signe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le président parle dans le téléviseur"

En savoir plus

Sports

Présidence de la FIFA : l'Afrique apporte son soutien au cheikh Salman

© Cyril NDegeya, AFP | Le président de la Confédération africaine de football Issa Hayatou (au centre), son vice-président Suketu Patel (à gauche) et le secrétaire général Hicham el-Amrani, le 5 février 2016, à Kigali.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/02/2016

La CAF, avec ses 54 pays affiliés, a décidé vendredi d'apporter "son soutien entier" à la candidature du cheikh Salman à la présidence de la Fifa. Une décision prise "à l'unanimité" selon le deuxième vice-président de l'institution.

La Confédération africaine de football (CAF) a apporté, vendredi 5 février, son "soutien entier" à la candidature du cheikh Salman (Bahreïn) pour succéder à Joseph Blatter à la présidence de la Fifa.

"Le comité exécutif de la CAF a décidé qu'il donnera son soutien entier à la candidature du cheikh Salman pour la présidence de la Fifa", a déclaré à la presse à Kigali le premier vice-président de la CAF, Suketu Patel, à l'issue d'une réunion du comité exécutif de l'institution.

Le deuxième vice-président, Almamy Kabele Camara, a précisé devant les médias que la décision avait été prise à "l'unanimité".

Le soutien entier de la CAF pourrait s'avérer décisif sur l'issue de l'élection du successeur de Joseph Blatter, le 26 février à Zurich.

Avec 54 pays affiliés, la CAF dispose en effet du plus gros réservoir de voix au Congrès de la Fédération internationale, devant l'UEFA (Europe, 53 voix), l'Asie (46), la Concacaf (Amérique du Nord, centrale et Caraïbes, 35 voix), l'Océanie (11) et l'Amérique du Sud (10).

Quatre des cinq candidats à la présidence de la Fifa avaient fait le déplacement dans la capitale rwandaise, qui accueille actuellement le Championnat d'Afrique des nations (Chan) : le cheikh Salman, président de la Confédération asiatique (AFC), le Suisse Gianni Infantino, numéro deux de l'UEFA, le Sud-Africain Tokyo Sexwale et le Français Jérôme Champagne, ex-secrétaire général adjoint de la Fifa. Seul le prince jordanien Ali était absent.

Avec AFP

Première publication : 05/02/2016

  • FOOTBALL

    Scandale de la Fifa : Jérôme Valcke, l'ex-bras droit de Blatter, licencié

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Fifa : Michel Platini va faire appel de sa suspension de huit ans

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Michel Platini retire sa candidature à la présidence de la Fifa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)