Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Quelle stratégie pour les États-Unis sur le continent asiatique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oscars: "et le gagnant est...""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La République des juges ?"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

89ème cérémonie des Oscars : le gotha du cinéma mondial à l'honneur

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

États-Unis - Donald Trump : premier discours devant le Congrès

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Emmanuel Macron utilise un vocabulaire émotionnel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : des milliers de déplacés fuyant Boko Haram menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre l’organisation EI : où en sont les offensives ?

En savoir plus

FRANCE

Vidéo : Cahuzac chahute la presse à son arrivée au tribunal

© Lionel Bonaventure, AFP | Jérome Cahuzac a bousculé deux journalistes à son arrivée au tribunal.

Dernière modification : 08/02/2016

À son arrivée au tribunal correctionnel de Paris pour l'ouverture de son procès pour fraude fiscale, Jérôme Cahuzac a bousculé deux journalistes en se frayant un chemin.

Que s'est-il passé lundi 8 février à 13 heures lors de l'arrivée de Jérôme Cahuzac au tribunal correctionnel de Paris pour son procès pour fraude fiscale ? Assailli par une horde de journalistes, l’ancien ministre du Budget a tenté de se frayer un chemin en bousculant de la main deux d'entre eux.

>> À lire sur France 24 : Jérôme Cahuzac face aux élus, en 2013 : "Je ne peux pas répondre à vos questions"

Une première vidéo, postée sur Twitter par une journaliste du Point, montre l'ancien ministre repoussant un journaliste au visage pour se dégager. Une autre vidéo montre l'ancien ministre écarter de nouveau de la main un photographe.


"Il ne me donne pas de baffe"

Interrogé par le magazine Polka, le photographe du Parisien bousculé par Jérôme Cahuzac dans la seconde vidéo, Olivier Lejeune, a tenu à calmer le jeu : "J’ai pris sa main dans le visage [...]. Je n’ai rien senti et je n’y ai pas fait très attention sur le moment. Je tiens à le dire : il ne me donne pas de baffe, comme tout le monde a déjà l’air de le penser", a-t-il expliqué avant de préciser : "Cahuzac voulait avancer. Je comprends. Un point c’est tout."

Costume sombre sur chemise blanche, Jérôme Cahuzac a fini par rejoindre la salle de procès. "Je suis actuellement retraité", a-t-il lâché lors de l'audience, d'une voix neutre. Ses avocats, Jean Veil et Jean-Alain Michel, ont ensuite déposé deux "questions prioritaires de constitutionnalité" (QPC), contestant le cumul de sanctions pénales et fiscales. L'avocat de Patricia Ménard, Sébastien Schapira, en a fait autant. Le tribunal se prononcera mercredi matin sur la tenue de son procès jusqu'au 18 février, comme prévu, ou s'il sera reporté pour prendre en compte des questions de la défense sur la conformité des poursuites à la Constitution.

Avec AFP

Première publication : 08/02/2016

  • JUSTICE

    Jérôme Cahuzac renvoyé en correctionnelle pour fraude fiscale

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le parquet demande le renvoi en correctionnelle de Cahuzac pour fraude fiscale

    En savoir plus

  • ÉVASION FISCALE

    L'épouse de Jérôme Cahuzac disposait d'un compte bancaire sur l'Île de Man

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)