Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : 1 mort, 25 blessés dans les manifestations

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le PS sans abri

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Carles Puigdemont : "La porte est ouverte pour dialoguer avec Madrid"

En savoir plus

LE DÉBAT

Nucléaire iranien : un retrait américain de l’accord est-il possible ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Nucléaire iranien : un retrait américain de l’accord est-il possible ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : les universités, nouveaux viviers du terrorisme ?

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 08/02/2016

Vidéo : retour à Kasserine, épicentre de la contestation en Tunisie

© Capture d'écran France 24

La Tunisie a connu un début d'année mouvementé avec une vague de contestation sociale inédite depuis la révolution de 2011. Reportage de nos envoyés spéciaux à Kasserine, dans le centre du pays, d'où est partie la contestation avant de s’étendre dans d’autres villes du pays. Les manifestations se sont depuis essoufflées mais les chômeurs sont, eux, toujours en colère.

Mi-janvier, la Tunisie entre en ébullition. Le 16 janvier, la mort d'un jeune chômeur de 25 ans, électrocuté alors qu'il protestait contre le retrait de son nom d'une liste d'embauche dans la fonction publique, déclenche les premières manifestations à Kasserine.

Les jours suivants, le mouvement se propage à de nombreuses autres régions du pays. Les protestataires réclament des emplois et le développement de régions délaissées depuis des décennies. Le mouvement tourne parfois à l'affrontement avec la police et le 22 janvier, les autorités décrètent un couvre-feu nocturne sur l'ensemble du territoire.

Le Premier ministre Habib Essid explique comprendre les revendications des Tunisiens, mais "ne pas avoir de baguette magique" face à "la situation difficile héritée" par son gouvernement.

>>Sur France 24, regardez notre entretien avec le Premier ministre Habib Essid 

En Tunisie, le taux de chômage dépasse désormais les 15 %, et flirte avec les 30 % pour les diplômés.

Le 4 févier, le couvre-feu est levé, le mouvement de contestation sociale s’est visiblement essoufflé. Mais chez les Tunisiens, la colère gronde toujours, comme l'ont constaté nos envoyés spéciaux.

Une émission préparée par Anna Kowalska et Laura Burloux.

Par Christopher MOORE , Georges YAZBECK , Mayssa AWAD , Jonathan WALSH

Nos invités

William LAWRENCE

Directeur associé Afrique du Nord à Control Risks, professeur à l'Université Georges Washington

Les archives

20/09/2017 Asie - pacifique

Pakistan : les universités, nouveaux viviers du terrorisme ?

Au Pakistan, ces dernières années, un nombre croissant d'étudiants d'institutions prestigieuses ont participé à des attentats terroristes. Ils représentent des recrues de choix...

En savoir plus

19/09/2017 Amériques

Un an après les JO, Rio de Janeiro gangrenée par la crise et la violence

Il y a un peu plus d'un an, en août 2016, les yeux du monde entier étaient tournés vers Rio de Janeiro, première ville d'Amérique latine à accueillir des Jeux olympiques. Une...

En savoir plus

18/09/2017 Asie - pacifique

Violences contre les Rohingyas : les camps du Bangladesh dépassés par l'afflux de réfugiés

À la frontière entre la Birmanie et le Bangladesh, l'exode des Rohingyas se poursuit. En moins d'un mois, ils sont plus de 400 000 à avoir franchi cette frontière pour fuir les...

En savoir plus

15/09/2017 Côte d'Ivoire

Côté d'Ivoire : des milices pour contrer la violence des "microbes"

En Côte d’Ivoire, on les appelle les "microbes". Tiré d'un film sur les favelas de Rio, ce nom désigne des jeunes de 10 à 25 ans organisés en gangs ultra-violents. Armés de...

En savoir plus

14/09/2017 Arabie saoudite

Guerre au Yémen : l'armement occidental de la coalition arabe en question

Depuis mars 2015, l'Arabie saoudite est à la tête d'une coalition de pays arabes qui mènent une guerre au Yémen pour renverser les milices Houthis, proches de l'Iran, qui ont...

En savoir plus