Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

En savoir plus

À L’AFFICHE !

L'été en musique : les incontournables qui vont faire danser

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Israël : les dirigeants "ont de nouveau ignoré les signes avant-coureurs de violences"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Conférence mondiale sur le sida : Washington appelé à maintenir son aide financière

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Conférence mondiale sur le sida : "Un sommet de la recherche à Paris"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Jeux de la Francophonie : quelque 4 000 athlètes réunis à Abidjan

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Claude Rich, un comédien unique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Crise au Venezuela : la fin du chavisme ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Russie, immigration, Obamacare : six mois de Trump, un président désavoué ?

En savoir plus

FOCUS

Un reportage tourné par nos correspondants sur un sujet qui fait l’actualité dans leur pays, suivi du décryptage de notre invité. Du lundi au vendredi, à 14h15.

Dernière modification : 08/02/2016

Vidéo : retour à Kasserine, épicentre de la contestation en Tunisie

© Capture d'écran France 24

La Tunisie a connu un début d'année mouvementé avec une vague de contestation sociale inédite depuis la révolution de 2011. Reportage de nos envoyés spéciaux à Kasserine, dans le centre du pays, d'où est partie la contestation avant de s’étendre dans d’autres villes du pays. Les manifestations se sont depuis essoufflées mais les chômeurs sont, eux, toujours en colère.

Mi-janvier, la Tunisie entre en ébullition. Le 16 janvier, la mort d'un jeune chômeur de 25 ans, électrocuté alors qu'il protestait contre le retrait de son nom d'une liste d'embauche dans la fonction publique, déclenche les premières manifestations à Kasserine.

Les jours suivants, le mouvement se propage à de nombreuses autres régions du pays. Les protestataires réclament des emplois et le développement de régions délaissées depuis des décennies. Le mouvement tourne parfois à l'affrontement avec la police et le 22 janvier, les autorités décrètent un couvre-feu nocturne sur l'ensemble du territoire.

Le Premier ministre Habib Essid explique comprendre les revendications des Tunisiens, mais "ne pas avoir de baguette magique" face à "la situation difficile héritée" par son gouvernement.

>>Sur France 24, regardez notre entretien avec le Premier ministre Habib Essid 

En Tunisie, le taux de chômage dépasse désormais les 15 %, et flirte avec les 30 % pour les diplômés.

Le 4 févier, le couvre-feu est levé, le mouvement de contestation sociale s’est visiblement essoufflé. Mais chez les Tunisiens, la colère gronde toujours, comme l'ont constaté nos envoyés spéciaux.

Une émission préparée par Anna Kowalska et Laura Burloux.

Par Christopher MOORE , Georges YAZBECK , Mayssa AWAD , Jonathan WALSH

Nos invités

William LAWRENCE

Directeur associé Afrique du Nord à Control Risks, professeur à l'Université Georges Washington

Les archives

24/07/2017 Afrique

Le Sénégal, bon élève de la lutte contre le sida

Paris accueille du 23 au 26 juillet 2017 la 9e conférence internationale sur le sida. Dans son dernier rapport publié la semaine dernière, l'Onusida a souligné un net progrès...

En savoir plus

21/07/2017 Irak

Irak : à Mossoul, le long chemin de la reconstruction

Pour les officiels de l'armée irakienne, la bataille de Mossoul est terminée : les dernières poches sous contrôle du groupe État islamique (EI) ont été reprises. Mais, bien que...

En savoir plus

20/07/2017 Afrique

Afrique du Sud : les abandons de bébés en hausse, les adoptions en baisse

En Afrique du Sud, plus de 3 800 bébés sont abandonnés tous les ans. Un chiffre qui ne fait qu'augmenter, tandis que les adoptions sont de plus en plus difficiles à finaliser. Le...

En savoir plus

19/07/2017 Migrants

Crise migratoire : en Italie, de plus en plus de mineurs à prendre en charge

L'Italie est le pays d'Europe qui subit la plus grande pression migratoire. Depuis janvier, plus de 85 000 migrants ont débarqué sur ses côtes, un chiffre en hausse de 20 % par...

En savoir plus

18/07/2017 Ukraine

Ukraine : l'agent "Kateryna" devenue icône de la lutte anticorruption

"Stop à la corruption" : c'était LA promesse du gouvernement pro-européen qui fut nommé après la révolution ukrainienne de 2014. Depuis, l'Ukraine a réussi à se doter d'un bureau...

En savoir plus