Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

L’archevêque chaldéen de Kirkouk : "Le vrai antidote contre l’EI c’est la culture"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les toits de Paris, un trésor entre ciel et terre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Athènes, la culture plus forte que la crise

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

EDF adopte le projet d'EPR à Hinkley Point, Londres temporise

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'espoir suscité par Hillary Clinton chez les femmes aux Etats-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Pourquoi l'appli Telegram utilisée par les terroristes échappe toujours à la surveillance ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama : le discours qui fait mouche

En savoir plus

EUROPE

Allemagne : collision mortelle entre deux trains

© Sven Hoppe, AFP | Les secours à l'œuvre après une collision entre deux trains en Bavière, mardi 9 février.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/02/2016

Une collision frontale entre deux trains a fait au moins 10 morts et plus de 80 blessés, mardi matin, dans le sud de l'Allemagne. L'origine de l'accident n'est pas encore connue. Deux personnes sont portées disparues.

Au moins 10 personnes sont mortes et 81 autres ont été blessées, dont 18 grièvement, dans la collision frontale de deux trains de voyageurs en Bavière, dans le sud de l'Allemagne, mardi 9 février, selon le bilan dressé par la police locale.

L'accident s'est produit à 6 h 48 sur la ligne entre Rosenheim et Holzkirchen près de Bad Aibling, une ville située dans le sud de l'Allemagne, à une soixantaine de kilomètres au sud-est de Munich, indiquait dans un communiqué la compagnie Meridian, une filiale du groupe Transdev, dont Veolia est actionnaire.

Selon Meridian, les deux trains sont "imbriqués l'un dans l'autre" et ont "partiellement déraillé". Le trafic sur la ligne entre Rosenheim et Holzkirchen a été coupé, ainsi que deux routes locales.

La voie sur laquelle circulaient les deux trains est quant à elle exploitée par le groupe public de transport ferroviaire Deutsche Bahn. Le tronçon était équipé d'un système censé prévenir ce type d'accident.

La police judiciaire, sous la conduite du Parquet de Traunstein (sud-ouest) et appuyée par la police fédérale, a commencé à enquêter sur les causes de l'accident, a indiqué la police dans son communiqué.

La collision est due à une erreur humaine, ont affirmé plusieurs médias allemands. Un employé du poste d'aiguillage de Bad Aibling, ville thermale du sud du pays, a désactivé le système automatique de signalisation, a affirmé le réseau RedaktionsNetzwerk Deutschand (RND), qui regroupe 30 journaux régionaux, sur la foi de "sources proches de l'enquête".

Citant une "source sûre", l'agence allemande DPA assure elle aussi que l'accident est dû à une "erreur humaine", mais précise que la ou les personnes impliquées restent "pour l'instant" à déterminer.

Contactée par l'AFP, la direction régionale de la police s'est refusée à tout commentaire.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 09/02/2016

  • ACCIDENT

    France : onze morts dans le déraillement d'une rame TGV d'essai en Alsace

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Six morts dans un accident de train dans l’État de New York

    En savoir plus

  • ACCIDENT

    RD Congo : près de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)