Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani, le cinéma avec le sourire

En savoir plus

BILLET RETOUR

Au Zimbabwe, le spectre de la crise économique plane toujours

En savoir plus

Amériques

New Hampshire : les "anti-establishment" Sanders et Trump en position de favoris

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/02/2016

Les électeurs du New Hampshire doivent se prononcer, mardi, sur les candidats à la présidentielle américaine. Les deux candidats "anti-establishment", Bernie Sanders et Donald Trump, se détachent nettement dans les sondages.

Les sondages dans le New Hampshire, aux États-Unis, donnent en tête dans chaque camp deux candidats "anti-establishement" : Bernie Sanders chez les démocrates, donné gagnant avec en moyenne 12,8 points d'avance sur Hillary Clinton, et Donald Trump chez les républicains, avec en moyenne 17 points de pourcentage d'avance.

Chacun à leur manière, ces candidats se nourrissent de la colère de l'électorat vis-à-vis de Washington et séduisent par leur discours offensif contre le "système". Nos envoyés spéciaux Jessica Le Masurier et Emmanuel Saint-Martin ont suivi des électeurs des deux camps qui soutiennent ces candidats atypiques.

Le New Hampshire est le deuxième état à voter, après les caucus de l'Iowa la semaine dernière, dans le long processus qui permettra de désigner les deux candidats, républicain et démocrate, à la Maison Blanche. Et ce petit État du nord-est a un rôle d'éclaireur tout particulier.

Mais dans une course à la présidentielle qui a été tout sauf prévisible jusqu'à présent, le New Hampshire est aussi connu pour ses électeurs parfois inattendus, qui se décident souvent au dernier moment. Les indépendants représentent en outre 44 % des 882 000 électeurs.

Première publication : 09/02/2016

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : débat républicain tendu avant la primaire du New Hampshire

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires démocrates : les déçus du système se mobilisent pour Bernie Sanders

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Ted Cruz, l'ultra-conservateur en tête des primaires de l'Iowa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)