Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cinéma : "Félicité", portrait d'une guerrière du quotidien à Kinshasa

En savoir plus

FACE À FACE

Valls votera Macron : le ralliement de trop pour "En Marche" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump contre la planète"

En savoir plus

FOCUS

Italie : la maire populiste de Rome, Virginia Raggi, à l'épreuve du pouvoir

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Amis Britanniques, vous nous manquez déjà. Ou pas"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardives sont rarement désintéressées"

En savoir plus

LE DÉBAT

Conférence annuelle de l'AIPAC : quel avenir pour les relations israélo-américaines ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

Amériques

New Hampshire : les "anti-establishment" Sanders et Trump en position de favoris

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/02/2016

Les électeurs du New Hampshire doivent se prononcer, mardi, sur les candidats à la présidentielle américaine. Les deux candidats "anti-establishment", Bernie Sanders et Donald Trump, se détachent nettement dans les sondages.

Les sondages dans le New Hampshire, aux États-Unis, donnent en tête dans chaque camp deux candidats "anti-establishement" : Bernie Sanders chez les démocrates, donné gagnant avec en moyenne 12,8 points d'avance sur Hillary Clinton, et Donald Trump chez les républicains, avec en moyenne 17 points de pourcentage d'avance.

Chacun à leur manière, ces candidats se nourrissent de la colère de l'électorat vis-à-vis de Washington et séduisent par leur discours offensif contre le "système". Nos envoyés spéciaux Jessica Le Masurier et Emmanuel Saint-Martin ont suivi des électeurs des deux camps qui soutiennent ces candidats atypiques.

Le New Hampshire est le deuxième état à voter, après les caucus de l'Iowa la semaine dernière, dans le long processus qui permettra de désigner les deux candidats, républicain et démocrate, à la Maison Blanche. Et ce petit État du nord-est a un rôle d'éclaireur tout particulier.

Mais dans une course à la présidentielle qui a été tout sauf prévisible jusqu'à présent, le New Hampshire est aussi connu pour ses électeurs parfois inattendus, qui se décident souvent au dernier moment. Les indépendants représentent en outre 44 % des 882 000 électeurs.

Première publication : 09/02/2016

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : débat républicain tendu avant la primaire du New Hampshire

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires démocrates : les déçus du système se mobilisent pour Bernie Sanders

    En savoir plus

  • PRÉSIDENTIELLE AMÉRICAINE

    Ted Cruz, l'ultra-conservateur en tête des primaires de l'Iowa

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)