Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

Amériques

États-Unis : Carly Fiorina et Chris Christie quittent la course des primaires républicaines

© Jim Watson, AFP | L'ex-candidate aux républicaines américaines, Carly Fiorina, lors d'une émission sur Fox News, le 28 janvier 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/02/2016

Carly Fiorina et Chris Christie ont annoncé, mercredi, leur décision de mettre fin à leur candidature aux primaires républicaines pour la course à la Maison Blanche, après leurs mauvais résultats obtenus dans le New Hampshire la veille.

La seule candidate républicaine jette l’éponge. Carly Fiorina, ex-dirigeante de Hewlett Packard, a annoncé mercredi 10 février son retrait de la course des primaires républicaines pour la Maison Blanche, après s'être placée en septième position dans le New Hampshire la veille. Un peu plus tard, c'était au tour du gouverneur républicain du New Jersey Chris Christie d'annoncer qu'il abandonnait lui aussi la course pour les mêmes raisons.

"Bien que je suspende ma candidature aujourd'hui, je continuerai à me déplacer dans le pays pour me battre au nom de ces Américains qui refusent d'accepter un statu quo qui ne fonctionne plus pour eux", a déclaré Carly Fiorina dans un communiqué.

>> À lire sur France 24 : John Kasich, ce républicain modéré honni par le Tea Party

Carly Fiorina avait suscité un bref enthousiasme en septembre dernier, après une bonne série de débats télévisés qui avait dopé sa notoriété nationale, dans une année où les "outsiders" de la politique sont en vogue. Mais elle n'a jamais réussi à monter, le milliardaire Donald Trump étant le vrai bénéficiaire de la vague anti-système.

Abandons en série

À 61 ans, la seule femme candidate est la neuvième à abandonner sa campagne depuis septembre. Elle a obtenu seulement 4,1 % des voix mardi à la primaire du New Hampshire, et 1,9 % la semaine dernière dans l'Iowa.

"J'ai déjà gagné des élections que j'étais supposé perdre, et j'ai perdu des élections que je devais gagner... Cela montre que vous ne savez jamais ce qui va se passer", a écrit de son côté Chris Christie dans un message sur Facebook. "Aujourd'hui je quitte la course sans une once de regret. Je suis si fier de la campagne que nous avons menée et des gens qui l'ont conduite avec moi, de tous ceux qui nous ont soutenus", a-t-il ajouté.

Trois candidats ont abandonné la semaine dernière après des mauvais résultats dans l'Iowa : Rand Paul, Mike Huckabee, Rick Santorum. Il n'en reste plus que six.

Les deux premiers États des primaires servent traditionnellement de filtre pour éliminer de fait les candidats les plus faibles.

Avec AFP

Première publication : 10/02/2016

  • ÉLECTION AMÉRICAINES

    John Kasich, ce républicain modéré honni par le Tea Party

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires américaines : "Trump est en train de faire éclater le Parti républicain"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Donald Trump et Bernie Sanders remportent la primaire du New Hampshire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)