Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Lady Liberty" : emblème de l'Amérique et symbole de liberté

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La saison des tubes de l'été est lancée !

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Canada, les critères d'accueil des réfugiés jugés discriminatoires envers les musulmans

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'important, c'est de participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Erdogan : "Les putschistes avouent que les instructions sont venues de Gülen"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le G20 presse le Royaume-Uni de lancer ses négociations commerciales avec l'UE

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nice, l'indécente polémique"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Economie

Christine Lagarde seule candidate à sa propre succession à la tête du FMI

© Mandel Ngan, AFP | La directrice du FMI, Christine Lagarde, le 30 novembre 2015 à Washington.

Texte par Aude MAZOUÉ

Dernière modification : 11/02/2016

Le Fonds monétaire international a annoncé jeudi qu'il n'y avait pas d'autre candidature que celle de Christine Lagarde pour prendre la tête de l'organisation. L'actuelle directrice générale est donc assurée d'exercer un deuxième mandat en juillet.

Christine Lagarde ne devrait pas rencontrer de difficultés majeures pour être réélue à la tête du Fonds monétaire international (FMI) : l’ancienne ministre française de l'Économie est la seule candidate à sa propre succession, a annoncé jeudi 11 février l’organisation internationale dans un communiqué.

"La période de soumission des candidatures au poste de directeur général s'est achevée le mercredi 10 février. Un seul candidat, l'actuelle directrice générale Christine Lagarde, a été nommé", a déclaré le doyen du conseil d'administration du FMI, Alexeï Mojine, dans un communiqué.

Première femme à diriger le FMI, Christine Lagarde a pris ses fonctions à la tête de l'organisation internationale en 2011 pour remplacer Dominique Strauss-Kahn, emporté par le scandale du Sofitel de New York. Son mandat expire le 5 juillet prochain.

La nomination de Christine Lagarde pour un second mandat doit être formellement entérinée par un vote du conseil d'administration. Fin janvier, le FMI espérait achever le processus de désignation début mars.

Avec Reuters

Première publication : 11/02/2016

  • CLIMAT

    "Décarboner" l'économie mondiale, la nouvelle ambition du secteur financier

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire Tapie : Christine Lagarde renvoyée devant la Cour de justice de la République

    En savoir plus

  • FRANCE

    Affaire Tapie : Christine Lagarde placée sous le statut de témoin assisté

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)