Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Syrie: la Turquie sur tous les fronts

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Niger, les enfants de plus en plus touchés par la malnutrition

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Tonino Benacquista, roi du romanesque

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Montebourg, Sarkozy : leurs propositions pour redresser l'économie française

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI

En savoir plus

LE DÉBAT

Destruction des mausolées de Tombouctou : un procès historique devant la CPI (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'État français a-t-il volontairement omis des détails dans un rapport sur Renault ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Renzi, Merkel et Hollande sont sur un bateau"

En savoir plus

FRANCE

Remaniement ministériel : les écologistes font leur grand retour au gouvernement

© AFP | De gauche à droite : les écologistes Emmanuelle Cosse, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili font leur entrée au gouvernement.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/02/2016

L’Élysée a publié jeudi la composition du nouveau gouvernement de Manuel Valls, avec l'arrivée notable de trois écologistes : Emmanuelle Cosse comme ministre du logement, Jean-Vincent Placé et Barbara Pompili comme secrétaires d'État.

Départ, éviction, retour en grâce… L’Élysée, sur proposition du Premier ministre Manuel Valls, a dévoilé jeudi 11 février le nouveau visage du gouvernement. Ainsi, les écologistes signent leur grand retour au gouvernement avec la nomination d'Emmanuelle Cosse, qui quitte la présidence d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) pour le Logement et l'Habitat durable, le poste qu'occupait Cécile Duflot jusqu'à son départ en 2014 pour cause d'incompatibilité avec Manuel Valls.

François Hollande a donc convaincu cette militante de 41 ans, jusqu'alors conseillère régionale d'Ile-de-France, de rallier le Premier ministre, dont les relations avec EELV ont toujours été compliquées.

Pourtant, la dirigeante écologiste ne mâchait pas ses mots il y a peu encore sur le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, que le Premier ministre juge "nécessaire". "Je ne peux pas accepter que la France qui, lors de la conférence sur le climat, a expliqué à tous les États de la planète qu'il fallait agir contre le réchauffement climatique, autorise un projet qui détruit la nature sans répondre à un besoin économique", disait-elle dans Le Monde du 25 janvier.

L'écologiste Jean-Vincent Placé a également été nommé secrétaire d'État chargé de la Réforme de l'État et de la Simplification et Barbara Pompili a été nommée secrétaire d'État chargée de la Biodiversité.

Les autres changements

Autre changement notable : l'ancien Premier ministre Jean-Marc Ayrault succède à Laurent Fabius au ministère des Affaires étrangères.

À noter également que Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche, a été nommé ministre de l'Aménagement du Territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales. Et Audrey Azoulay, conseillère culture de François Hollande, remplace Fleur Pellerin à la Culture et à la Communication.

Le nouveau gouvernement Valls comprend donc 38 ministres et secrétaires d'État contre 32 dans le précédent, 19 hommes et 19 femmes. Si la parité est respectée, aucune femme n’a en revanche hérité d’un ministère régalien.

Voici la composition exhaustive du nouveau gouvernement Valls :

Ministres :

  • Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères et du Développement international
  • Ségolène Royal, ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, chargée des Relations internationales sur le climat
  • Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Michel Sapin, ministre des Finances et des Comptes publics
  • Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé
  • Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense
  • Jean-Jacques Urvoas, garde des Sceaux, ministre de la Justice
  • Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
  • Jean-Michel Baylet, ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales
  • Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur
  • Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du gouvernement
  • Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l'Habitat durable
  • Emmanuel Macron, ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique
  • Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication
  • Laurence Rossignol, ministre de la Famille, de l'Enfance et des Droits des femmes
  • Annick Girardin, ministre de la Fonction publique
  • Patrick Kanner, ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports
  • George Pau-Langevin, ministre des Outre-Mer

 Sécrétaires d'État :

  • Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement
  • Ericka Bareigts, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Égalité réelle
  • Jean-Vincent Placé, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé de la Réforme de l'État et de la Simplification
  • Juliette Méadel, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée de l'Aide aux victimes
  • Harlem Désir, secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, chargé des Affaires européennes
  • Matthias Fekl, secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, chargé du Commerce extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l'étranger
  • André Vallini, secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères et du Développement international, chargé du Développement et de la Francophonie
  • Alain Vidalies, secrétaire d'État auprès de la ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche
  • Barbara Pompili, secrétaire d'État auprès de la ministre de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer, chargée de la Biodiversité
  • Thierry Mandon, secrétaire d'État auprès de la ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
  • Christian Eckert, secrétaire d'État auprès du ministre des Finances et des Comptes publics, chargé du Budget
  • Ségolène Neuville, secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes handicapées et de la Lutte contre l'exclusion
  • Pascale Boistard, secrétaire d'État auprès de la ministre des Affaires sociales et de la Santé, chargée des Personnes âgées et de l'Autonomie
  • Jean-Marc Todeschini, secrétaire d'État auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants et de la Mémoire
  • Clotilde Valter, secrétaire d'État auprès de la ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, chargée de la Formation professionnelle et de l'Apprentissage
  • Estelle Grelier, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales, chargée des Collectivités territoriales
  • Martine Pinville, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, chargée du Commerce, de l'Artisanat, de la Consommation et de l'Économie sociale et solidaire
  • Axelle Lemaire, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique, chargée du Numérique
  • Hélène Geoffroy, secrétaire d'État auprès du ministre de Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Ville
  • Thierry Braillard, secrétaire d'État auprès du ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, chargé des Sports
     

Avec AFP et Reuters

Première publication : 11/02/2016

  • FRANCE

    Remaniement ministériel : les députées Clotilde Valte et Martine Pinville entrent au gouvernement

    En savoir plus

  • FRANCE

    Démission du gouvernement Valls, les nouveaux ministres connus mardi

    En savoir plus

  • FRANCE

    Ségolène Royal juge nécessaire une restructuration du ministère des Finances

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)