Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"From Russia with luck"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

France - Rwanda : vers un apaisement ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet "Tech For Good" : la "French Tech" a-t-elle le vent en poupe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

Afrique

Vidéo : le premier marathon de Dakar a fêté "une Afrique sportive"

© KOMEREZO | Près de 900 coureurs ont participé à la première édition du marathon international de Dakar.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/02/2016

Le pays du football a réussi un nouveau défi : organiser le marathon international de Dakar. Pour sa première édition, 16 000 athlètes du monde entier y ont participé. Notre reporter, Sarah Sakho, a suivi la course.

Peu après 7 h 30, dimanche 14 février, près de 900 coureurs ont chaussé leur baskets pour la première édition du marathon international de Dakar. Sur le parcours de l'Autoroute du Sénégal – conçu et exploité par Eiffage –, l'ambiance est populaire et festive. "Mes baskets me font mal au pied ; elles sont trop serrées, lance un des coureurs avec le sourire. Donc, je les ai enlevées". Un peu plus loin, une autre coureuse tient le rythme. "Samedi dernier, j'ai couru un marathon au Nigéria, dit-elle. Je cours tous les week-ends. Lentement mais sûrement !"

Les quelque 16 000 participants sont venus du monde entier pour participer aux différentes épreuves (2 km, 10 km, 21 km et marathon (42,195 km)). "Cela nous permet de donner une belle image de l'Afrique. Une Afrique sportive", affirme avec fierté une marathonienne. Pour d'autres, participer à cette course relevait du défi. "J'ai couru dans 48 pays, explique un marathonien. Le Sénégal c'est le 49e. Quand j'ai vu qu'il y avait une première édition à Dakar, je tenais à le faire !"

"On dirait un marathon organisé depuis dix ans !"

Dans le peloton de tête, se retrouvent les habituels coureurs de fond kenyans. La course se transforme en duel sur les derniers kilomètres pour finir par un podium 100 % est-africain. Bello Yator remporte la course en 2h16'37", avec une poignée de secondes d'avance sur son premier adversaire. "Je suis très heureux de courir ici, car c'est mon premier séjour au Sénégal. C'est aussi la première fois que je gagne en Afrique", s'est réjoui le Kenyan après sa victoire. 

"On dirait un marathon organisé depuis plus de 10 ans. C'est fantastique !", a commenté l'Éthiopien Haile Gebreselassié,  aujourd'hui parrain de l'épreuve. L'immense coureur de fonds a mis un terme à sa carrière en mai 2015 après deux médailles d'or aux Jeux olympiques et avoir battu deux fois le record du monde du marathon (à Berlin en 2007 et 2008)  Le succès est assuré pour Eiffage, l'entreprise de BTP, organisateur de l'événement, qui célèbre ses 90 ans dans le pays. Dakar entre ainsi dans la cour des grands marathons internationaux. 

Première publication : 15/02/2016

  • LE JOURNAL DE L'AFRIQUE

    Sénégal : sécurité renforcée dans la capitale

    En savoir plus

  • BASKET

    La star de NBA Boris Diaw s'engage pour le basket féminin au Sénégal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)