Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Venezuela : "un coup d'État contre le peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Amazon, la conquête avant tout

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron nationalise les chantiers navals"

En savoir plus

FOCUS

France : Sarah Halimi a-t-elle été tuée parce qu’elle était juive ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

L'opposition vénézuélienne interdite de manifester avant le vote de dimanche

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Venezuela dans l'impasse ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Venezuela dans l'impasse ? (partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pour le ministre égyptien des Affaires étrangères, le Qatar "soutient et finance le terrorisme"

En savoir plus

FOCUS

France : vent de fronde sur La République En Marche

En savoir plus

Afrique

Ghana : plus de 60 morts dans un accident entre un bus et un camion

© Capture d'écran France 24 | L'accident a eu lieu mercredi 17 février dans la soirée sur une route entre Accra la capitale et Tamale, au nord du pays.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/02/2016

Au moins 60 personnes ont péri, jeudi, lors de la collision entre un bus et un camion sur une autoroute dans le nord du Ghana, ont annoncé les forces de l'ordre. Le bilan fait également état de "25 blessés dans un état critique".

La collision entre un bus et un camion a fait au moins 60 morts sur la route entre Accra et Tamale, dans le nord du Ghana, a déclaré, jeudi 18 février, la police ghanéenne.

L'accident, qui s'est produit mercredi soir, a également fait 25 blessés qui ont été transportés à l'hôpital, a précisé Christopher Tawiah, un porte-parole de la police régionale.

"Le bilan définitif est de 61 morts et 25 blessés dans un état critique", a déclaré Christopher Tawiah, révisant à la hausse son premier bilan de 53 morts. Les deux chauffeurs sont décédés, a-t-il ajouté.

Le président John Dramani Mahama a présenté sur Twitter ses condoléances aux familles des victimes. Les deux chauffeurs sont décédés, a ajouté Christopher Tawiah.

La police et les pompiers ont dû "utiliser une tronçonneuse pour découper des morceaux du bus broyé et en extraire les corps des personnes décédées et les survivants", a-t-il expliqué.

Les causes exactes de cet accident entre un bus appartenant à la compagnie nationale de transports et un camion transportant une cargaison de tomates ne sont pas connues mais la police a dit soupçonner les deux véhicules d'avoir été en excès de vitesse.

Avec AFP

Première publication : 18/02/2016

  • GHANA

    Plus de 150 morts dans l'incendie d'une station-service au Ghana

    En savoir plus

  • REPORTAGE

    Ghana : ces coupures d'électricité qui freinent l'économie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)