Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

« Le Brexit est un vote xénophobe, il révèle une coupure du Royaume-Uni en deux »

En savoir plus

POLITIQUE

"L’Europe est une famille de peuples, libres de vivre ensemble ou de partir"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Brexit : "Chacun doit mener sa vie comme il l'entend"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Matthew McConaughey en pleine guerre de Sécession dans "Free State of Jones"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : à Porto Rico, le virus Zika se propage à grande vitesse

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Quand les séries télé fabriquent des héros géopolitiques

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un président en campagne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Année noire pour le tourisme en Turquie

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Après neuf ans de travaux, le canal de Panama prêt à accueillir des navires géants

En savoir plus

Afrique

Au moins 19 morts dans un double attentat-suicide au nord-est du Cameroun

© Reinnier Kaze, AFP | Un soldat camerounais posté à la frontière avec le Nigeria, le 17 février 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/02/2016

Deux femmes kamikazes se sont fait exploser, vendredi, dans une localité de l'extrême-nord du Cameroun, faisant 19 morts. C'est le sixième attentat commis dans cette région frontalière des bastions nigérians de Boko Haram.

Un double attentat-suicide perpétré vendredi 19 février dans l'extrême-nord du Cameroun a fait 19 morts et de nombreux blessés. Deux femmes kamikazes se sont fait exploser à 9 h (8 h GMT) sur le marché de Mémé, ont indiqué plusieurs sources sous couvert d'anonymat. C'est la sixième attaque terroriste commise dans cette région frontalière des bastions nigérians de Boko Haram, depuis le début de l'année 2016.

>> À lire sur France 24 : Boko Haram : pourquoi des troupes américaines au Cameroun plutôt qu'au Nigeria ?

Depuis que les islamistes nigérians, ralliés à l'organisation État islamique (EI), ont commencé à attaquer le territoire camerounais en 2013, plus de 1 200 personnes ont été tuées dans des attaques et des attentats perpétrés par les jihadistes dans la région de l'Extrême-Nord, selon le gouvernement camerounais.

Les marchés pris pour cible

Les attaques suicides sont de plus en plus souvent perpétrées par des adolescentes ou des femmes. Les marchés, particulièrement animés en Afrique et lieux de vie par excellence sur le continent, sont régulièrement pris pour cible.

Depuis fin novembre, l'armée camerounaise mène dans plusieurs localités frontalières des opérations qui ont considérablement affaibli les jihadistes, mais ceux-ci multiplient depuis juillet des attentats-suicides dans le nord du Cameroun, comme ils continuent de le faire dans le nord-est du Nigeria.

Du 11 février au 14 février, l'armée a notamment mené une importante offensive à Ngoshe, située au Nigeria, infligeant de lourdes pertes aux jihadistes et saisissant beaucoup d'armes et de matériel, selon le gouvernement camerounais.

Cette offensive s'est déroulée dans le cadre des opérations de la force multinationale contre Boko Haram regroupant le Nigeria, le Cameroun, le Tchad, le Niger et le Bénin.

Avec AFP

Première publication : 19/02/2016

  • CAMEROUN

    Une série d'attentats-suicides frappe un marché de l'Extrême-Nord du Cameroun

    En savoir plus

  • CAMEROUN

    Attaque meurtrière de Boko Haram dans une mosquée de l’Extrême-Nord du Cameroun

    En savoir plus

  • CAMEROUN

    Au moins cinq civils tués dans un attentat suicide dans le nord du Cameroun

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)