Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Amériques

Primaires républicaines : victoire de Donald Trump en Caroline du Sud

© Jim Watson, AFP | Donald Trump lors d'un meeting à North Charleston, en Caroline du Sud, le 19 février 2016.

Vidéo par Gallagher FENWICK

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/02/2016

Donald Trump a remporté la primaire républicaine de Caroline du Sud samedi soir. Le milliardaire est suivi par Marco Rubio et Ted Cruz, qui sont au coude-à-coude, tandis que Jeb Bush, arrivé quatrième, a abandonné la course.

L'homme d'affaires Donald Trump a remporté, samedi 20 février, la primaire présidentielle républicaine en Caroline du Sud, sa deuxième victoire de l'année sur trois consultations. "C'est un bouleversement, car ça n'est pas un homme du sérail", analyse Gallagher Fenwick, correspondant de France 24 à Washington. 

Après dépouillement de 99 % des bureaux de vote, Donald Trump s'impose avec 32,5 % des voix, devant Marco Rubio (22,5 %), Ted Cruz (22,3 %), Jeb Bush (7,8 %), John Kasich (7,6 %), et Ben Carson (7,2 %).

Cette étape de Caroline du Sud a été fatale à Jeb Bush, qui a jeté l'éponge après avoir fini à une lointaine quatrième place.

Tremblement de terre politique

Pour Gallagher Fenwick, il s'agit d'un "tremblement de terre politique" : "Jeb Bush fait partie d’une dynastie, il est lui-même ex gouverneur de l’État de Floride. C’est lui qui avait amassé le plus d’argent pour sa campagne. Il était donné archi-favori il y a plusieurs mois et certains voyaient déjà sa route toute tracée. Mais sa campagne n’aura pas survécu à trois petites étapes avec, à chaque fois, des énormes déceptions."

En tête des sondages depuis l'été dernier, le milliardaire Donald Trump confirme dans les urnes sa popularité parmi des électeurs républicains en quête d'un "outsider" anti-système pour les représenter à la Maison Blanche. Il obtiendrait ainsi 44 délégués en vue de la convention du Parti républicain en juillet.

>> À relire sur France 24 : "Présidentielle américaine : Obama est convaincu que Trump ne sera pas président"

Selon les sondages de sorties d'urnes, Donald Trump recueille plus de 30 % des voix des électeurs se définissant comme "assez conservateurs" ou modérés. Il perd la seule catégorie des "très conservateurs", remportée par le sénateur du Texas, Ted Cruz.

Clinton gagne le Nevada

À ce jour, Donald Trump n'a perdu que les caucus de l'Iowa, où il avait terminé deuxième derrière Ted Cruz, champion de la droite chrétienne évangélique.

Après la Caroline du Sud, la campagne républicaine va s'accélérer en mars avec le vote de plusieurs dizaines d'États.

Les démocrates votaient pour leur part dans le Nevada, où Hillary Clinton s'est imposée assez étroitement face à son rival Bernie Sanders.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 21/02/2016

  • ÉTATS-UNIS

    Caucus du Nevada : courte victoire de Hillary Clinton face à Bernie Sanders

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Donald Trump et Bernie Sanders remportent la primaire du New Hampshire

    En savoir plus

  • CAUCUS DE L'IOWA

    Caucus de l'Iowa : le républicain Cruz l'emporte, Clinton revendique la victoire côté démocrate

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)