Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la toile

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Débat Juncker - Schulz : "Quel avenir pour l'Europe ?"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les attentats ne suffisent pas à expliquer les chiffres du chômage"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Christian Estrosi : "Les propos de Patrick Buisson ne me touchent pas"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : aux États-Unis, le mouvement "Buy Black" prend de l’ampleur

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Mabanckou, écrivain du monde

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Trump ou Clinton : qui est le plus crédible sur l'économie ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep, symbole de la faiblesse américaine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Fance : le chômage repart à la hausse

En savoir plus

FRANCE

Charlie Hebdo lance un prix littéraire pour les jeunes "avec de la folie et de l'irrévérence"

© Jacques Demarthon, AFP | Après avoir sorti un numéro spécial le 7 janvier 2016, Charlie Hebdo lance un prix littéraire afin de maintenir le lien avec la jeune génération.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/02/2016

L'hebdo satirique Charlie Hebdo lance un prix littéraire à destination des jeunes, qui prône l'humour et "l'irrévérence", a annoncé lundi son patron, le dessinateur Riss, pour fortifier le lien créé lors des attaques du 7 janvier 2015.

Plus d’un an après les attentats de janvier 2015, qui avaient notamment décimé sa rédaction, Charlie Hebdo lance un prix littéraire qui récompensera les textes inédits les plus drôles écrits par des collégiens, lycéens et étudiants âgés de 12 à 22 ans sur un thème donné, a annoncé lundi 22 février l'hebdomadaire satirique.

L'objectif ? "Continuer le dialogue entre cette génération et Charlie", amorcé "en janvier-février 2015", lorsque le journal avait "reçu beaucoup de dessins de jeunes souvent spontanés, avec un ton très libre", a expliqué le dessinateur Riss, le patron de l'hebdomadaire satirique, dans une interview au "Parisien" publiée lundi.

Ce "prix littéraire Charlie Hebdo", ouvert à tous les francophones quel que soit leur pays de résidence, aura pour thème cette année "Et si on remplaçait le bac par...".

"De l'originalité, de l'irrévérence !"

Avis aux candidats : "On veut de la folie, de l'originalité, de l'irrévérence !... Car il est indispensable de prouver que l'esprit de Rabelais et de Desproges est vivant et il n'est pas question de laisser le monopole des lettres françaises aux sinistres", a par ailleurs expliqué à France Info, partenaire du prix, l'écrivain Iégor Gran, collaborateur de Charlie Hebdo et initiateur du projet.

La rédaction de Charlie Hebdo dit attendre "surtout des textes surprenants", précisant que "toutes les formes d'humour sont bienvenues", de l'humour noir à l'absurde.

Les participants pourront envoyer leurs textes, d'une à deux pages format A4, entre le 24 février et le 20 avril sur le site internet du Prix Charlie. Les propositions seront soumises à un jury composé de collaborateurs, dessinateurs et journalistes de Charlie Hebdo, dont Riss et la dessinatrice Coco, avant que le public ne départage les dix finalistes, lors d'un vote ouvert du 12 au 26 mai. Les noms des trois lauréats, qui recevront une bourse de 1 000 euros, seront annoncés dans le journal du 1er juin.

Avec AFP

Première publication : 22/02/2016

  • UN AN APRÈS

    En hommage à Charlie Hebdo, "dessinons la liberté"

    En savoir plus

  • STREET ART

    En images : ce qu'il reste des hommages à Charlie sur les murs de Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    Attentats contre Charlie Hebdo : retour sur les trois jours qui ont bouleversé la France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)