Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

British Airways, à qui la faute?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Rif, le "hirak", le "makhzen", et la "hogra" "

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La main tendue à Poutine, un pari risqué"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : Nasser Zefzafi, le leader de la contestation populaire arrêté

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Festival "afroféministe" : le compromis de la maire de Paris

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Poutine - Macron : l’heure de la réconciliation ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Rencontre Poutine - Macron : l’heure de la réconciliation ? (partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la famine, arme de guerre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

Amériques

La croissance américaine revue à la hausse au quatrième trimestre 2015

© AFP | La croissance américaine a été plus forte que prévu au 4e trimestre 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/02/2016

La croissance des États-Unis au dernier trimestre 2015 a été réévaluée à la hausse, vendredi, surprenant la Bourse de New York. C'est l'investissement des entreprises qui a pu pallier le ralentissement de la consommation.

Wall Street a ouvert en hausse, vendredi 26 février, profitant d'une révision inattendue de la croissance économique des États-Unis, qui a été plus forte que prévu au 4e trimestre 2015, selon des chiffres publiés par le département du Commerce.

D'octobre à décembre, le produit intérieur brut (PIB) américain a progressé de 1 % en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, soit une progression supérieure à une première estimation (+0,7 %). Cela représente toutefois un ralentissement par rapport à l'expansion du 3e trimestre (+2 %).

Ce sont les dépenses d'investissements des entreprises qui ont tiré les estimations vers le haut. Les dépenses de consommation, habituel moteur de l'économie américaine, ont moins contribué à la croissance au 4e trimestre.

Pour l'ensemble de 2015, le taux de croissance stagne à 2,4 %, comme en 2014 et comme ce que prévoit la Réserve fédérale (Fed) pour l'ensemble de 2016.

Avec AFP

Première publication : 26/02/2016

  • ÉTATS-UNIS

    Le programme économique de Bernie Sanders vu de France

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    La Fed relève ses taux d'intérêt pour la première fois depuis 2006

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Un patron américain s’inspire de Thomas Piketty pour augmenter les salaires

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)