Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

LE DÉBAT

"Islam de France" : l'équation à résoudre du gouvernement.

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Puppa Lek Sen, héritier du reggae africain

En savoir plus

FOCUS

Proche-Orient : l’essor du tourisme politique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Tensions entre Grecs et réfugiés sur l’île de Chios

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le plan pour l'islam de France

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

États-Unis : Yellen promet une hausse progressive des taux, les marchés réagissent

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 26/02/2016

Vidéo : à bord du Charles-de-Gaulle, en mission contre l’EI

© Capture France 24

Le Charles-de-Gaulle est sur le chemin du retour. Le porte-avions français était en opération dans le golfe Persique depuis décembre pour lutter contre l'organisation État islamique en Irak et en Syrie. Et la vie à bord d'un porte-avion en pleine opération de guerre est intense. Près de 400 sorties aériennes ont été effectuées, qu'il s'agisse de bombardements ou de missions de renseignement. Pendant cinq jours, nos reporters ont suivi le quotidien de la flotte amirale de la marine française.

Depuis le Bahreïn, nous arrivons en hélicoptère américain sur le porte-avions Charles-de-Gaulle. Le temps d’échanger quelques mots, puis de monter sur l’une des passerelles qui surplombe la piste d’envol et le bruit assourdissant d’un catapultage emplit l’espace. Un Rafale vient de s’envoler, trois autres suivront, puis deux Super-Étendard. Ils partent vers la Syrie ou l’Irak, lestés de bombes, et pour l'un d’entre eux de carburant pour le ravitaillement.

Depuis son arrivée dans le golfe Persique le 19 décembre 2015, la France a pris le commandement des opérations navales de la coalition contre l'organisation de l'État islamique. Elle l’a remis deux mois plus tard aux Américains. "C'est une première, qui est le fruit d'une longue coopération avec les États-Unis", explique l’amiral René-Jean Crignola. "Nous pouvons aujourd'hui remplacer un groupe de porte-avions américain dans ces fonctions, ici dans le Golfe".

>> À voir aussi sur France24.com, le reportage "Dans le golfe Persique, à bord de la frégate Chevalier Paul"

Le porte-avions est une ville flottante, sur laquelle 2 000 personnes sont embarquées. Parmi elles, les pilotes sont entraînés comme des athlètes, choyés, privilégiés, pour ne pas être déconcentrés avant leurs opérations. Leur mission peut durer jusqu’à six heures. La vie sur la piste d’envol est organisée autour d’eux pour assurer le catapultage ou l’appontage, c'est-à-dire la prise de contact de l'appareil avec la piste du porte-avions. Un exploit à chaque fois, sur une piste longue d’à peine 75 mètres. Le porte-avions compte 18 Rafale, huit Super-Étendard, quatre hélicoptères et deux Hawkeye, des avions de renseignement.

Sur la passerelle, la conduite du navire se fait en fonction des avions, qui doivent décoller face au vent. Il faut donc en permanence rechercher cette position. À l’atelier, près de 500 techniciens, mécaniciens s’affairent 24 heures sur 24. Ils doivent pouvoir réparer chaque avion, chaque panne.

L’équipage a appareillé au lendemain des attentats de novembre 2015 à Paris. Il ne connaît jamais la durée d’une opération au moment du départ. Ni sa prochaine destination.

Par Armelle CHARRIER , Julien SAUVAGET

Les archives

26/08/2016 RD Congo

RDC : massacres en toute impunité à Beni

Depuis plus d'un an et demi, les massacres de civils se succèdent dans la région de Beni, à l'est de la République démocratique du Congo, voisine de l'Ouganda. Régulièrement, la...

En savoir plus

18/08/2016 Afghanistan

Afghanistan : à Kunduz, dans l’ombre des Taliban

Il y a près d’un an, les Taliban se sont brièvement emparés de Kunduz, ville stratégique du nord-est de l’Afghanistan. Ils en ont été chassés quinze jours après leur arrivée,...

En savoir plus

29/07/2016 JO de Rio 2016

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

À Rio, parmi les nombreux sportifs venus du monde entier pour les Jeux olympiques, dix d'entre eux ont un profil particulier. Ce sont des réfugiés qui ont fui la guerre, la...

En savoir plus

23/06/2016 Première Guerre mondiale

Grande Guerre : quand le nord de la France vivait à l'heure allemande

Pendant la Grande Guerre, 13 départements français ont subi l’occupation allemande. Quatre ans durant lesquels deux millions de Français ont vécu une cohabitation forcée avec les...

En savoir plus

08/07/2016 Tchad

Vidéo : Le récit de la progressive mise au ban du Tchadien Hissène Habré

Hissène Habré, président du Tchad entre 1982 et 1990, a été condamné en mai 2016 à la prison à perpétuité pour "crimes contre l'humanité, torture, crimes de guerre et viols"....

En savoir plus