Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gabon : la CPI annonce l'ouverture d'un examen préliminaire

En savoir plus

TECH 24

Sex-tech : les technologies de l'intime

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Maudite courbe : comment faire baisser le chômage en France ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Clinton vs Trump : le match des programmes économiques

En savoir plus

#ActuElles

Laurence Rossignol : "Tout sexisme est insupportable"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses de la Fashion Week parisienne

En savoir plus

FOCUS

Venezuela : État déliquescent et lynchages de rue

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Jean Todt : "Être compétitif, c'est aussi être responsable"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le "Grand jeu" de Céline Minard pour échapper au désordre du monde

En savoir plus

Afrique

Attentats du 13 novembre : un homme suspecté de liens avec Abaaoud arrêté en Algérie

© Miguel Medina, AFP | Des passants se recueillent devant le Bataclan, où 90 personnes ont été tuées le 13 novembre 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/02/2016

Un Belgo-algérien soupçonné de liens avec les attentats du 13 novembre à Paris a été arrêté en Algérie, a annoncé le tribunal de Béjaïa. Domicilié à Bruxelles, le suspect est présenté comme un proche d'Abaaoud, organisateur présumé des attaques.

Un Algérien soupçonné de liens avec les attaques jihadistes du 13 novembre à Paris et Saint-Denis a été arrêté en Algérie, a annoncé samedi 27 février le parquet de Béjaïa.

Le suspect, résidant en Belgique, a été placé en détention préventive à Akbou, dans le département de Béjaïa (250 km à l'est d'Alger), a précisé le parquet dans un communiqué cité par l'agence de presse APS.

Le parquet indique que ce ressortissant algérien est soupçonné "d'avoir eu des liens avec les attentats terroristes de Paris perpétrés en novembre dernier".

L'homme a été arrêté à la suite d'informations faisant état de "sa possible implication dans des activités terroristes et son éventuelle appartenance à un groupe terroriste (actif) à l'étranger", ajoute-t-on.

Il s'est livré de lui-même en répondant à une convocation du juge d'instruction du tribunal d'Akbou, a ajouté le parquet, sans dévoiler l'identité du suspect et son rôle présumé dans ces attentats.

Selon le quotidien Le Soir d'Algérie, l'homme, âgé de 29 ans, a quitté l'Algérie en 2012 à destination de la Turquie. Il est présenté comme un proche d'Abdelhamid Abaaoud, organisateur présumé des attaques de Paris, tué lors de l'assaut de la police française le 18 novembre, à Saint-Denis.

Le suspect a séjourné ensuite en Grèce avant de s'établir près de Bruxelles, où il a épousé une Belge en 2014, a précisé Le Soir.

>> À lire sur France 24 : "Abdelhamid Abaaoud, un terroriste trop médiatique "

Les attaques jihadistes coordonnnées du 13 novembre, à Paris et à Saint-denis, ont fait 130 morts et des centaines de blessés.

Avec AFP

Première publication : 28/02/2016

  • ATTENTATS DE PARIS

    La femme qui a dénoncé Abaaoud se dit oubliée par l'État

    En savoir plus

  • FRANCE

    La commission d’enquête parlementaire donne la parole aux victimes du 13-Novembre

    En savoir plus

  • ATTENTATS DU 13 NOVEMBRE

    Ovation et émotion à l'Olympia pour le concert des Eagles of Death Metal

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)