Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-Orient

Des dizaines de morts dans des attentats de l'EI à Bagdad

© Ahmad al-Rubaye, archives AFP | Un policier sur le site d'un attentat à Bagdad, le 17 septembre 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/02/2016

Au moins 59 personnes ont été tuées dimanche dans des attentats revendiqués par l’organisation État islamique dans un quartier à majorité chiite de Bagdad, en Irak.

Au moins 59 personnes ont été tuées, dimanche 28 février, dans des attentats revendiqués par l’organisation État islamique (EI), près d'un marché dans un quartier à majorité chiite de Bagdad, selon plusieurs sources hospitalières citées par Associated Press (AP).

Ces attaques à Sadr City, les plus meurtrières dans la capitale depuis le début de l'année, ont également fait plus de 90 blessés.

Au moins l'une des attaques a été déclenchée par un kamikaze.

Le groupe jihadiste a également attaqué un poste de l'armée à l'ouest de Bagdad, prenant temporairement son contrôle et tuant au moins huit membres des forces de sécurité.

En Irak, les attentats-suicides sont une tactique presque exclusivement utilisée par des musulmans sunnites extrémistes, notamment membres de l’EI.

Les musulmans chiites, qui forment la majorité de la population irakienne, sont considérés comme hérétiques par les jihadistes de l'EI et sont souvent la cible d'attentats.

Jeudi, neuf personnes sont mortes à Bagdad dans un double attentat suicide perpétré contre un lieu de culte chiite et revendiqué par l'EI.

Avec AFP et AP

Première publication : 28/02/2016

  • IRAK

    Irak : des civils fuyant l'EI trouvent refuge auprès des combattants kurdes

    En savoir plus

  • IRAK

    L'EI accusé d’avoir utilisé du gaz moutarde face aux Kurdes en Irak

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "Homeland : Irak année zéro", un film entêtant sur la destruction d'une nation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)