Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-Orient

Des dizaines de morts dans des attentats de l'EI à Bagdad

© Ahmad al-Rubaye, archives AFP | Un policier sur le site d'un attentat à Bagdad, le 17 septembre 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/02/2016

Au moins 59 personnes ont été tuées dimanche dans des attentats revendiqués par l’organisation État islamique dans un quartier à majorité chiite de Bagdad, en Irak.

Au moins 59 personnes ont été tuées, dimanche 28 février, dans des attentats revendiqués par l’organisation État islamique (EI), près d'un marché dans un quartier à majorité chiite de Bagdad, selon plusieurs sources hospitalières citées par Associated Press (AP).

Ces attaques à Sadr City, les plus meurtrières dans la capitale depuis le début de l'année, ont également fait plus de 90 blessés.

Au moins l'une des attaques a été déclenchée par un kamikaze.

Le groupe jihadiste a également attaqué un poste de l'armée à l'ouest de Bagdad, prenant temporairement son contrôle et tuant au moins huit membres des forces de sécurité.

En Irak, les attentats-suicides sont une tactique presque exclusivement utilisée par des musulmans sunnites extrémistes, notamment membres de l’EI.

Les musulmans chiites, qui forment la majorité de la population irakienne, sont considérés comme hérétiques par les jihadistes de l'EI et sont souvent la cible d'attentats.

Jeudi, neuf personnes sont mortes à Bagdad dans un double attentat suicide perpétré contre un lieu de culte chiite et revendiqué par l'EI.

Avec AFP et AP

Première publication : 28/02/2016

  • IRAK

    Irak : des civils fuyant l'EI trouvent refuge auprès des combattants kurdes

    En savoir plus

  • IRAK

    L'EI accusé d’avoir utilisé du gaz moutarde face aux Kurdes en Irak

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "Homeland : Irak année zéro", un film entêtant sur la destruction d'une nation

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)