Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Mexique : la capitale frappée par un séisme meurtrier

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Nous voulons organiser le référendum au Kurdistan irakien de manière pacifique"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : 1 mort, 25 blessés dans les manifestations

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le PS sans abri

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Carles Puigdemont : "La porte est ouverte pour dialoguer avec Madrid"

En savoir plus

LE DÉBAT

Nucléaire iranien : un retrait américain de l’accord est-il possible ? (partie 2)

En savoir plus

FRANCE

Jean-Marie Le Pen apporte son soutien à Donald Trump

© AFP Archives | L'ancien leader frontiste Jean-Marie Le Pen a apporté son soutien à Donald Trump sur Twitter.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/02/2016

"Si j’étais américain, je voterais Donald Trump…" a posté Jean-Marie Le Pen sur Twitter, dimanche. Pour l'heure, le milliardaire et favori de la primaire républicaine n'a pas encore réagi à ce soutien venu d'outre-Atlantique.

Jean-Marie Le Pen a apporté son soutien à Donald Trump, candidat à l’investiture républicaine en vue de la présidentielle américaine de novembre 2016. "Si j’étais américain, je voterais Donald Trump… mais que Dieu le protège !", a écrit, dimanche 28 février, l’ancien dirigeant du Front national (FN) sur son compte Twitter officiel.

Soutenu par plusieurs personnalités politiques américaines, comme Sarah Palin ou Chris Christie, le magnat de l’immobilier ne compte que très peu d’appuis chez les responsables politiques étrangers. Il est peu probable toutefois que le grand favori des primaires républicaines ne s’en fasse l’écho tant l’image de Jean-Marie Le Pen, exclu du FN en raison de ses propos racistes et antisémites, est controversée aux États-Unis. Pour l’heure, seul son fils, Donald Jr. a "aimé" le tweet de l’ex-leader frontiste de 87 ans.

Donald Trump n’est pourtant pas avare des déclarations populistes et démagogiques qui ont fait la réputation de Jean-Marie Le Pen. Ses attaques contre les Mexicains qualifiés de trafiquants de drogue, de criminels et de violeurs ont suscité de vives critiques aux États-Unis. Tout comme son appel pour un "arrêt total et complet de l’entrée des musulmans aux États-Unis".

Première publication : 28/02/2016

  • ÉTATS-UNIS

    Le succès de Donald Trump met le parti républicain dans l’embarras

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires républicaines : tous contre Trump à l'approche du "Super Tuesday"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Caucus du Nevada : troisième victoire d'affilée pour le républicain Donald Trump

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)