Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"La réconciliation est une oeuvre de persévérance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

Afrique

Vol MH370 de la Malaysia Airlines : découverte d’un nouveau débris au Mozambique

© Manan Vatsyayana, AFP / Blaine Gibson, Bureau australien de sécurité aérienne, AFP | Le débris retrouvé par un touriste américain pourrait être un fragment du stabilisateur du Boeing 777 du vol MH370.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/03/2016

Un débris d'avion retrouvé mercredi par un touriste américain près des côtes du Mozambique pourrait provenir d'un Boeing 777, le modèle de l'appareil de la Malaysia Airlines porté disparu il y a deux ans, selon les autorités malaisiennes.

La découverte sur la côte du Mozambique d'un débris d'avion, mercredi 2 mars, a relancé l’énigme de la disparition du Boeing du vol MH370 de la Malaysia Airlines, irrésolu presque deux ans jour pour jour après sa disparition. "Sur la base des premières informations, il est très possible que le débris retrouvé au Mozambique provienne d'un B777", le modèle de l'appareil disparu, a déclaré le ministre malaisien des Transports, Liow Tiong Lai, tout en appelant à "éviter les spéculations inutiles".

Le 8 mars 2014, 239 passagers et membres d'équipage avaient pris place à bord d'un Boeing 777 à Kuala Lumpur, avec pour destination Pékin. Deux ans après le crash, le lieu précis et les causes de sa disparition demeurent inconnus.

Un chasseur de débris

Les autorités mozambicaines ont de leur côté confirmé qu'une pièce d'avion, qui n'a pas encore été formellement identifiée, leur avait été remise par un touriste américain, Blaine Alan Gibson. Ce dernier, qui tenait un blog à propos des recherches sur le vol MH370, n’était pas là par hasard, il était à la recherche de débris de l'avion disparu.

Le débris retrouvé sur une plage du Mozambique par Blaine Gibson pourrait être une pièce de l'empennage d'un Boeing 777. © Blaine Gibson, Bureau australien de la sécurité des transports, AFP

"Il a dit qu'il marchait sur la plage il y a deux jours et a trouvé le débris près de Vilankulo, sur un banc de sable qui s'appelle Paluma, près de l'île Benguerra (dans l'archipel de Bazaruto)", une destination touristique populaire, a déclaré Joao de Abreu, président de l'Autorité de l'aviation civile du Mozambique. Selon l'expert, le débris fait 57 cm sur 90 cm, il est asymétrique, composé d'un matériau composite et de couleur grise. "Il est prématuré (...) de dire que cette pièce appartient à un Boeing ou à un Airbus ou autre" a-t-il ajouté, en indiquant que le Mozambique allait faire appel à des homologues pour l'analyser.

Selon la chaîne de télévision américaine NBC, qui se réfère à des enquêteurs américains, malaisiens et australiens ayant pu voir des photos, le débris pourrait être un stabilisateur horizontal situé sur les ailettes arrière d'un Boeing 777.

Recherches dans l’océan Indien

Le ministre malaisien a déclaré pour sa part que son pays travaillait avec l'Australie, qui coordonne les recherches de l'avion dans l'océan Indien, pour récupérer le débris afin de tenter d'en déterminer l'origine.

Le ministre des transports australien, Darren Chester, a affirmé jeudi que la localisation du débris retrouvé au Mozambique était "cohérente" avec la découverte des morceaux de l’appareil collectés jusqu’ici, et que cela confirmait la légitimité des recherches dans la zone "sud de l’océan Indien".

À ce jour, seul un fragment d'aile de l'appareil a été retrouvé, en juillet 2015 sur l'île française de La Réunion. Selon les enquêteurs, l'avion aurait peut-être été dérouté dans la partie méridionale de l'océan Indien, où il se serait abîmé.

Diverses théories ont été avancées, comme un détournement criminel, un acte volontaire d'un des pilotes, ou un problème d'ordre mécanique, mais sans preuve concluante.

Avec AP, AFP et Reuters

 

Première publication : 03/03/2016

  • crash aérien

    Le débris d'aile retrouvé à La Réunion appartient au MH370

    En savoir plus

  • crash aérien

    Vol MH370 : confusion autour de la découverte de nouveaux débris d’avion à La Réunion

    En savoir plus

  • FRANCE

    Expertises à Toulouse pour tenter de résoudre le mystère du MH370

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)