Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le G20 presse le Royaume-Uni de lancer ses négociations commerciales avec l'UE

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nice, l'indécente polémique"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

FRANCE

La pétition en ligne contre la loi El Khomri dépasse le record d’un million de signatures

© Kenzo Tribouillard, AFP | Myriam El Khomri arrive à l'hôtel Matignon le 18 février 2016 pour un rendez-vous avec Manuel Valls.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/03/2016

La pétition en ligne lancée contre le projet de loi sur la réforme du droit du travail de Myriam El Khomri a rassemblé plus d’un million de signatures vendredi soir. Un record en France.

C’est un record en France. La pétition en ligne lancée en réaction au projet de loi de Myriam El Khomri sur la réforme du droit du travail a dépassé le million de signatures vendredi 4 mars.

Disponible sur change.org, la pétition devance ainsi la pétition contre la directive européenne sur le secret des affaires (plus de 512 000 signatures) et celle demandant la grâce présidentielle pour Jacqueline Sauvage, condamnée pour le meurtre de son mari violent (près de 436 000 signatures).

Quatre jours seulement après son lancement, la pétition avait déjà rassemblé plus de 200 000 signatures, notamment grâce aux personnalités qui la portent. Parmi elles : Caroline de Haas, militante féministe à l’origine en 2009 du mouvement Osez le féminisme.

Interrogé sur le succès de la pétition, Benjamin des Gachons, le directeur de change.org en France assure que "la question de la vérification des signatures est au cœur de [leur] modèle".

Droit du travail "cassé"

Le projet de loi controversé prévoit notamment des référendums d'entreprise pour valider des accords minoritaires, un plafonnement des indemnités prud'homales pour les licenciements abusifs, des modifications des modalités de licenciement économique ou encore la création du compte personnel d'activité (CPA) rassemblant les droits sociaux.

>> À lire sur France 24 : "Loi El Khomri : qui est pour, qui est contre et pourquoi"

Des organisations de jeunesse, dont l'Unef, et des syndicats de salariés, dont FO et la CGT, ont appelé à manifester le 9 mars contre un projet de "casse du code du travail", avant une journée de grève et manifestations pour son retrait le 31 mars.

>> À voir sur France 24 : "Loi Travail : les syndicats organisent la riposte"

Les syndicats dits "réformistes" (CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa) et la Fage (étudiants) réclament de leur côté des modifications "en profondeur".

Pour en discuter, le Premier ministre Manuel Valls doit recevoir une à une les organisations syndicales et patronales représentatives à partir du lundi 7 mars.

Avec AFP
 

Première publication : 04/03/2016

  • FRANCE

    Réforme du Code du travail : l'ancien conseiller de Myriam El Khomri dénonce une "trahison historique"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Réforme du Code du travail : Manuel Valls reporte sa présentation d'une "quinzaine de jours"

    En savoir plus

  • EMPLOI

    France : le nombre de chômeurs a baissé en janvier

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)