Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 04/03/2016

Vidéo : avec l’armée camerounaise, en guerre contre Boko Haram

© Capture France 24

Au Cameroun, la région de l'Extrême-Nord est régulièrement la cible d'attaques meurtrières de Boko Haram. Les attentats sont souvent perpétrés par des kamikazes, dont des femmes ou des adolescents. Nos reporters ont suivi plusieurs unités de l'armée camerounaise, et notamment son unité d'élite en immersion dans ce nouveau foyer terroriste du centre de l'Afrique.

À 1 000 km de Yaoundé, la région de Maroua, capitale de la province de l’Extrême-Nord du Cameroun, vit au rythme des attaques suicides. Ces attaques sont souvent perpétrées par des jeunes filles ou garçons transformés en bombes humaines dans des camps d’enrôlement de Boko Haram, au Nigeria voisin.

Depuis 2013, lorsque les islamistes nigérians, ralliés à l'organisation de l'État islamique (EI), ont commencé à attaquer le territoire camerounais, des centaines de personnes ont été tuées dans des attaques et des attentats dans la région de l'Extrême-Nord. Empêcher les jihadistes de venir frapper au Cameroun en traversant la frontière poreuse est une mission cruciale pour l’armée camerounaise, en première ligne pour défendre le territoire et empêcher l’infiltration des kamikazes.

Pendant cinq jours, nous avons pu partager le quotidien de ces soldats camerounais engagés dans la traque des kamikazes. Sous bonne escorte - une quinzaine d’hommes armés -, nous avons parcouru des centaines de kilomètres de pistes cahoteuses de cette région aride et pauvre, difficile d’accès.

Un "père courage" dans la brousse

Nous avons suivi plusieurs unités du corps d’élite de l’armée camerounaise, le Bataillon d’intervention rapide. Collecte de renseignement, patrouilles de surveillance et, surtout, préparation d’une intervention contre une base arrière de la secte islamiste au Nigeria. Une opération risquée, qui s’inscrit dans une nouvelle stratégie : aller frapper les futurs kamikazes dans leur bastion au Nigeria.

En marge de l’offensive de l'armée camerounaise, certains choisissent des méthodes pacifiques pour tenter de lutter contre le terrorisme. C’est le cas de prêtres, comme le père Grégoire Cador, un Français qui a donné sa vie à l’Évangile et à sa paroisse de Tokombéré, où il est en mission depuis une vingtaine d’années.

Malgré les risques, il a choisi de ne pas abandonner ses fidèles chrétiens, qui représentent une infime minorité dans l’Extrême-Nord à majorité musulmane. Ce "père courage", accompagné 24 heures du 24 d’une escorte armée, part dans les recoins de la brousse prêcher la fraternité entre les différentes communautés religieuses, afin, dit-il, d’éviter une "guerre totale". Mais face à Boko Haram, les prêtres risquent de devenir des cibles de choix.

Par Patrick FANDIO , Frédéric RAMBIER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/09/2016 Birmanie

Vidéo : En Birmanie, le difficile retour à la vie des prisonniers politiques

En 50 ans de dictature, près de 10 000 Birmans ont été emprisonnés pour avoir contesté le pouvoir militaire. Ces prisonniers politiques ont quasiment tous subi des tortures...

En savoir plus

15/09/2016 Football

Vidéo : l'odyssée asiatique des footballeurs africains

En Asie du Sud-Est, le football suscite un engouement croissant. Les championnats se multiplient et de nouvelles équipes se créent, y compris dans des pays qui n'avaient pas de...

En savoir plus

08/09/2016 Niger

Vidéo : Agadez, au Niger, porte de l’exil

Au Niger, Agadez est désormais l’un des principaux points de transit pour les migrants clandestins d’Afrique de l’Ouest qui rêvent d’Europe. France 24 vous propose un...

En savoir plus

02/09/2016 Inde

Dans l’océan Indien, l'éthnocide de la tribu Jarawa, décimée par le tourisme

Pour les préserver, il est interdit de les rencontrer. Alors que les Jarawa ont toujours vécu en autarcie et en harmonie avec la nature sur l’archipel des Andaman, dans l’océan...

En savoir plus

26/08/2016 RD Congo

RDC : massacres en toute impunité à Beni

Depuis plus d'un an et demi, les massacres de civils se succèdent dans la région de Beni, à l'est de la République démocratique du Congo, voisine de l'Ouganda. Régulièrement, la...

En savoir plus