Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

REPORTERS

REPORTERS

Dernière modification : 04/03/2016

Vidéo : avec l’armée camerounaise, en guerre contre Boko Haram

© Capture France 24

Au Cameroun, la région de l'Extrême-Nord est régulièrement la cible d'attaques meurtrières de Boko Haram. Les attentats sont souvent perpétrés par des kamikazes, dont des femmes ou des adolescents. Nos reporters ont suivi plusieurs unités de l'armée camerounaise, et notamment son unité d'élite en immersion dans ce nouveau foyer terroriste du centre de l'Afrique.

À 1 000 km de Yaoundé, la région de Maroua, capitale de la province de l’Extrême-Nord du Cameroun, vit au rythme des attaques suicides. Ces attaques sont souvent perpétrées par des jeunes filles ou garçons transformés en bombes humaines dans des camps d’enrôlement de Boko Haram, au Nigeria voisin.

Depuis 2013, lorsque les islamistes nigérians, ralliés à l'organisation de l'État islamique (EI), ont commencé à attaquer le territoire camerounais, des centaines de personnes ont été tuées dans des attaques et des attentats dans la région de l'Extrême-Nord. Empêcher les jihadistes de venir frapper au Cameroun en traversant la frontière poreuse est une mission cruciale pour l’armée camerounaise, en première ligne pour défendre le territoire et empêcher l’infiltration des kamikazes.

Pendant cinq jours, nous avons pu partager le quotidien de ces soldats camerounais engagés dans la traque des kamikazes. Sous bonne escorte - une quinzaine d’hommes armés -, nous avons parcouru des centaines de kilomètres de pistes cahoteuses de cette région aride et pauvre, difficile d’accès.

Un "père courage" dans la brousse

Nous avons suivi plusieurs unités du corps d’élite de l’armée camerounaise, le Bataillon d’intervention rapide. Collecte de renseignement, patrouilles de surveillance et, surtout, préparation d’une intervention contre une base arrière de la secte islamiste au Nigeria. Une opération risquée, qui s’inscrit dans une nouvelle stratégie : aller frapper les futurs kamikazes dans leur bastion au Nigeria.

En marge de l’offensive de l'armée camerounaise, certains choisissent des méthodes pacifiques pour tenter de lutter contre le terrorisme. C’est le cas de prêtres, comme le père Grégoire Cador, un Français qui a donné sa vie à l’Évangile et à sa paroisse de Tokombéré, où il est en mission depuis une vingtaine d’années.

Malgré les risques, il a choisi de ne pas abandonner ses fidèles chrétiens, qui représentent une infime minorité dans l’Extrême-Nord à majorité musulmane. Ce "père courage", accompagné 24 heures du 24 d’une escorte armée, part dans les recoins de la brousse prêcher la fraternité entre les différentes communautés religieuses, afin, dit-il, d’éviter une "guerre totale". Mais face à Boko Haram, les prêtres risquent de devenir des cibles de choix.

Par Patrick FANDIO , Frédéric RAMBIER

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/08/2016 RD Congo

RDC : massacres en toute impunité à Beni

Depuis plus d'un an et demi, les massacres de civils se succèdent dans la région de Beni, à l'est de la République démocratique du Congo, voisine de l'Ouganda. Régulièrement, la...

En savoir plus

18/08/2016 Afghanistan

Afghanistan : à Kunduz, dans l’ombre des Taliban

Il y a près d’un an, les Taliban se sont brièvement emparés de Kunduz, ville stratégique du nord-est de l’Afghanistan. Ils en ont été chassés quinze jours après leur arrivée,...

En savoir plus

29/07/2016 JO de Rio 2016

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

À Rio, parmi les nombreux sportifs venus du monde entier pour les Jeux olympiques, dix d'entre eux ont un profil particulier. Ce sont des réfugiés qui ont fui la guerre, la...

En savoir plus

23/06/2016 Première Guerre mondiale

Grande Guerre : quand le nord de la France vivait à l'heure allemande

Pendant la Grande Guerre, 13 départements français ont subi l’occupation allemande. Quatre ans durant lesquels deux millions de Français ont vécu une cohabitation forcée avec les...

En savoir plus

08/07/2016 Tchad

Vidéo : Le récit de la progressive mise au ban du Tchadien Hissène Habré

Hissène Habré, président du Tchad entre 1982 et 1990, a été condamné en mai 2016 à la prison à perpétuité pour "crimes contre l'humanité, torture, crimes de guerre et viols"....

En savoir plus