Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump accuse Google de rouler pour Hillary Clinton

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Soudan accusé d'attaques chimiques au Darfour

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la droite : semaine maudite pour Nicolas Sarkozy

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle américaine : avantage Hillary Clinton

En savoir plus

FOCUS

L’Afghanistan dans l’impasse politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Exposition "Hergé" : qui était le créateur de Tintin ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

FRANCE

France 24 et Mashable présentent MashableFR

© MashableFR

Texte par Sylvain ATTAL

Dernière modification : 09/03/2016

L’association entre France 24 et Mashable donne naissance à MashableFR, un nouveau média qui s’adresse à la génération connectée et à ceux qui pensent comme elle. Faire part de naissance.

Ce mardi 8 mars marque l’arrivée d’un nouvel acteur du web francophone : Mashable avec France 24, ou -pour faire court- MashableFR.

Ce nouveau média numérique a l’ambition de devenir une référence de la génération connectée, ces jeunes qui ont en général entre 18 et 35 ans et qui ont adopté les nouveaux outils technologiques apparus autour du changement de millénaire. D’où leur surnom : les "millennials".

Il s’agit du fruit d’un partenariat entre France 24 et l’un des sites d’information les plus influents aux États-Unis, Mashable.

Internet est déjà le premier moyen d’information de cette génération. Mais la richesse et la variété des sources font qu’il devient de plus en plus difficile pour les médias qui souhaitent s’y faire entendre de conquérir de nouveaux publics. C’est pourquoi, depuis deux ans, nous avons fondé notre stratégie sur la croissance externe. Nos contenus sont de plus en plus accessibles sur des plateformes de partage telles que Facebook, YouTube, ou Twitter, mais aussi sur des sites partenaires.

MashableFR s’inscrit exactement dans la même démarche. L’alliance avec Mashable -qui souhaitait se diversifier dans une autre langue que l’anglais- nous permettait de nous adresser à un public différent, plus jeune mais tout aussi actif et passionné d’information. L’idée est de proposer le meilleur de France 24 et de Mashable traduit et adapté, mais aussi des contenus originaux spécialement produits pour un public francophone dans des formats innovants qui donnent envie d’être partagés.

MashableFR n’est donc pas une simple traduction ou agrégation de contenus qui existent déjà. C’est un site entièrement nouveau, même s’il aura souvent un air de famille avec ses deux parents.

L’expérience montre qu’il est plus facile de créer de nouveaux médias que de changer ceux qui existent déjà. Cela a aussi l’avantage de stimuler l’innovation. Nous avons donc mis au point à France 24 -mais bien sûr avec les conseils de notre partenaire américain- un site adapté aux tendances actuelles que l’ont peut résumer en deux mots : mobilité et sociabilité. Il fallait que nos contenus puissent d’abord se consommer sur support mobile (tablettes mais surtout smartphone), car c’est de là qu’accèdent déjà à Internet la majorité des utilisateurs et certainement une très large majorité des plus jeunes d’entre eux.

Ce site est donc totalement "responsive", c’est à dire qu’il s’adapte parfaitement à la taille de l’écran que vous utiliserez. Faites donc l’expérience du site mobile, installez l’icône sur l’écran d’accueil de votre smartphone et il fonctionnera exactement comme une application.

Il fallait que nos contenus donnent envie d'être partagés sur vos réseaux. Nous avons fait de notre mieux, mais c'est à vous de jouer.

Bonne découverte et surtout n’oubliez pas de revenir sur France24 !
 

Première publication : 08/03/2016

  • FRANCE

    Mashable créé un mémorial virtuel sur Twitter en hommage aux victimes des attentats de Paris

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)