Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

Economie

Jeu de go : la machine de Google remporte aussi la deuxième manche

© YouTube | Alphago mène par 2 à 0 contre le champion sud-coréen Lee Sedol

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/03/2016

Alphago, le programme développé par une filiale de Google pour jouer au go, a remporté la deuxième manche de son match historique contre le champion sud-coréen Lee Sedol. La machine mène par 2 à 0.

Encore une victoire, et la machine sera assurée de remporter son affrontement contre le champion sud-coréen de go Lee Sedol. Alphago, développée par la filliale britannique d'Alphabet (ex-Google) Deepmind, a gagné la deuxième partie d'affilée contre son adversaire humain, jeudi 10 mars.

Lee Sedol n'a, de ce fait, plus droit à la défaite s'il veut conserver une chance de remporter ce match qui se joue en cinq manches. Le champion humain a, cependant, d'ores et déjà perdu son pari de départ, puisqu'il avait annoncé qu'il dominerait la machine sur le score sans appel de 5 à 0 ou, au pire, de 4 à 1.

5-0 ?

Alphago ne s'était pas adonné à ce genre de pronostic, mais avait prouvé en octobre 2015, qu'il était un adversaire redoutable. La machine avait alors écrasé le champion européen Fan Hui par 5 à 0.

Après cette déroute humaine, les commentateurs avaient assuré que vaincre Lee Sedol était autrement plus difficile, tant il est une légende vivante du go. Sacré huit fois meilleur joueur au monde depuis 2001, il est censé prouver que "l'intuition et la créativité", dont l'ordinateur est dénué, sont les qualités les plus importantes pour vaincre au go. C'est mal parti.

Première publication : 10/03/2016

  • INTERNET

    L'IA de Google remporte le premier match contre une légende vivante du jeu de go

    En savoir plus

  • INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

    Une machine qui bat un champion du jeu de go : une prouesse importante et symbolique

    En savoir plus

  • NOUVELLES TECHNOLOGIES

    Alphabet : une infographie pour comprendre la réorganisation de Google

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)